Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Plus de 300 motos remises à l’ANADER pour l’encadrement des producteurs de cajou

Publié le vendredi 4 octobre 2019  |  AIP
Remise
© Abidjan.net par PR (Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration et ne correspond pas forcément avec le contenu de l`article)
Remise de matériels roulants dans le cadre du projet de promotion de la compétitivité de la chaine de valeurs de l’anacarde
Abidjan le 04 octobre 2019. Le Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le conseil agricoles (FIRCA) a reçu ce vendredi plusieurs centaines de matériels roulants dans le cadre du projet de promotion de la compétitivité de la chaine de valeurs de l’anacarde.


Abidjan – Dans le cadre du Projet de promotion de la compétitivité de la chaîne de valeurs de l’anacarde (PPCA), 309 motos dotées d’accessoires, d’une valeur globale de 461 millions FCFA, ont été remises par le coordonnateur du projet, Dr Adama Coulibaly, au directeur général de l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER), Dr Cissé Sidiki.

Au cours de la cérémonie de remise des engins, vendredi à la direction régionale Sud de l’ANADER, à Marcory, le directeur exécutif du Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricoles (FIRCA), Atsin Yao Léon, a rappelé le contexte de cette activité.

Ainsi, ce matériel roulant est destiné aux conseilleurs/encadreurs de l’ANADER dédiés pour la filière anacarde, dans le cadre de la réforme engagée en 2013 et qui a été marquée par une convention d’une durée de quatre années entre le Conseil du coton et de l’anacarde, le FIRCA (agence fiduciaire) et l’ANADER.

Ce dispositif, qui a permis de toucher 339.000 producteurs de cajou dont 16% de femmes, connaît toutefois des insuffisances notamment en matière de conseil agricole, a noté le directeur exécutif du FIRCA.

D’où la signature, le 21 avril 2018 à Washington, d’un accord entre le Conseil du coton et de l’anacarde et la Banque mondiale, via la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), pour la mise sur pied du PPCA. Le but est d’accroître la productivité et la valeur ajoutée de l’anacarde, au profit des petits exploitants agricoles et des PME/PMI, mais aussi de développer l’industrie de transformation du cajou en Côte d’Ivoire.

Ainsi, d’un montant global de 141 milliards FCFA, le PPCA est mis en œuvre sur une période de cinq ans (août 2018 – juillet 2023), avec pour objectif de transformer à l’horizon 2020, 50% de la noix de cajou produite en Côte d’Ivoire, premier producteur mondial pour plus de 700 000 T de noix brutes en 2017.

C’est donc pour une meilleure implication et une appropriation du projet par les acteurs de la filière que le Conseil du coton et de l’anacarde, en partenariat avec le FIRCA, procède à la remise de ces 309 motos à l’ANADER, pour plus d’efficacité dans l’exécution des tâches et une meilleure rentabilité.

Pour sa part, le coordonnateur du PPCA, également directeur général du Conseil du coton et de l’anacarde, s’est appesanti sur l’impact de cette remise d’engins qui devrait permettre, par le biais du conseil agricole, d’améliorer la productivité et la qualité de l’anacarde en Côte d’Ivoire. En réceptionnant les clés, le directeur général de l’ANADER a promis d’en faire bon usage pour que les exploitants agricoles puissent en bénéficier.


cmas
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment