Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Entrepreneuriat : 3 start ups ivoiriennes retenues pour le SIBC (Social & inclusive business Camp) 2019 à Marseille

Publié le vendredi 11 octobre 2019  |  Abidjan.net
Rencontre
© Abidjan.net par JOB
Rencontre de préfiguration pour déployer le" Social Inclusive business Camp`` en Côte d`Ivoire avec l`appui de la France
Abidjan, le 10 octobre 2019. La résidence de France a accueilli une rencontre de préfiguration pour déployer le Social & inclusive business Camp (SIBC) en Afrique de l`Ouest. Ce programme, porté par le Groupe Agence Française de Développement (AFD), permet à des entrepreneurs en croissance d`accélérer leur passage à l’échelle.


La résidence de France a accueilli, ce 10 octobre, une rencontre de préfiguration dans le cadre du déploiement du Social & inclusive business Camp (SIBC) en Afrique de l’Ouest. Ce programme, porté par le Groupe Agence Française de Développement (AFD), permet à des entrepreneurs en croissance d’accélérer leur passage à l’échelle.

Il s’intègre à l’initiative Choose Africa, qui concrétise la volonté de la France de soutenir l’entrepreneuriat africain. A l’issue du rendez-vous d’Abidjan, ponctué par des tables rondes et un concours, 3 entrepreneurs ivoiriens ont remporté une bourse complète pour rejoindre l’aventure SIBC 2019 à Marseille, en décembre 2019.

Le concours de pitch a permis à Yaya Koné (COLIBA), Ouattara Corine (Pass Santé Mousso) et Bedi Steven (Panelys Cash) de remporter les 3 bourses pour le SIBC 2019. D’une valeur de 1500 euros chacune, elles couvrent les frais de déplacement et d’hébergement durant toute la durée du programme.

Selon l’Ambassadeur de France, qui a procédé à la remise des bourses aux lauréats, « l’enjeu du soutien aux start-ups en phase de croissance n’est plus à démontrer. Selon une étude publiée par Partech Africa, environ 150 start-ups numériques africaines ont levé près de 1,2 milliard de dollars de capitaux en 2018, soit une progression de plus de 100% en un an.

« La question qui nous réunit ce jour est : comment transformer les pays de l’Afrique francophone, et en premier lieu la Côte d’Ivoire, en pôles d’attractivité pour ces entreprises prometteuses ? Je suis convaincu que vos réflexions portées ce jour contribueront à relever ce défi. Et je me félicite de l’appui que la France apporte à cette dynamique », a déclaré Gilles HUBERSON, Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire.

Autre fait marquant de cette rencontre, c’est l’annonce de la tenue des assises du SIBC en 2020 pour la première fois dans des pays en Afrique dont la Côte d’Ivoire. A vocation régionale, le SIBC d’Abidjan permettra d’accueillir une vingtaine d’entrepreneurs pour affiner avec eux leur modèle et préciser leurs besoins de financement.

Les plus matures rejoindront l’édition annuelle du SIBC en France et seront invités à représenter leur écosystème tout en bénéficiant d’un accompagnement rapproché pour préparer leur levée de fonds.

Soucieux de construire ce programme avec les acteurs de l’écosystème ivoirien, l’AFD, Proparco, et le ministère des affaires étrangères français (MAE) ont organisé l’événement en partenariat avec Comoé Capital et Investisseurs & Partenaires, pour échanger avec les acteurs qualifiés sur les problématiques d’accompagnement et de financement des startups en Côte d’Ivoire et dans la région.

Au terme de cette rencontre de préfiguration pour déployer le Social & inclusive business Camp (SIBC) en Côte d’Ivoire, une participante que nous avons interrogée sur l’état des lieux des start ups en Côte d’Ivoire, a relevé certaines conditions indispensables à leur écosystème.

« Il faut un cadre réglementaire et juridique et des opportunités pour un écosystème favorable à l’émergence des PME et start ups avec surtout le soutien effectif de l’Etat. Il faut également embellir cette initiative portée par l’AFD, en dépit du manque de financement avéré des start ups et PME.

La mise en place d’un programme de labellisation multi pays tels qu’au Ghana, Tunisie et Sénégal, ce qui apporte plus de crédit », voici ce que propose Jocelyne N’Guessan-Tintorri, Directrice Adjointe de la Clientèle Entreprises á la SGCI



JOB
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment