Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le SYGIMOTO ‘’le système de Gestion Intégré de l’immatriculation des motos’’ : Une innovation du Ministère des Transports à travers ses opérateurs QUIPUX Afrique et la SICTA

Publié le jeudi 17 octobre 2019  |  QUIPUX Afrique
Atelier
© Autre presse par DR
Atelier de mise en oeuvre du système de gestion intégrée de l`immatriculation des motos
Un atelier de mise en oeuvre du système de gestion intégrée de l`immatriculation des motos a eu lieu les 10 et 11 octobre à Abidjan.


En 2018, les accidents de la circulation ont atteint le cap des 1 500 tués. Ces accidents de plus en plus graves concernent pour la majeure partie les personnes vulnérables ainsi que les motos, tricycles et autres quadricycles.
Aujourd’hui, ces engins sont devenus les moyens de déplacement de prédilection des populations aussi bien en milieu rural qu’urbain.

Force est cependant de constater que la plupart de ces engins circulant sur le territoire national ne sont pas immatriculés. Selon des statistiques annuelles 2018, sur 300 000 motos qui s’acquittent de la vignette, seulement 38 718 sont immatriculées. Ces engins sont utilisés pour certains dans le transport de personnes et de marchandises tandis que d’autres s’illustrent dans des actes de grand banditisme sans que les propriétaires ne puissent être inquiétés parce que pas identifiés. Cet environnement constitue pour l’administration des transports des défis d’ordre économique, de maîtrise du parc moto, de mobilité et de sécurité routière.

C’est pour aider et accompagner l’administration des transports à faire face à ces défis, que des structures sous sa tutelle ont décidé de conjuguer leurs efforts pour la mise en place d’un système de gestion intégrée de l’immatriculation des motos dénommée « SYGIMOTO ».
Fruit de la mutualisation des plateformes et infrastructures technologiques de QUIPUX Afrique, opérateur du Centre de Gestion intégrée (CGI) et de la SICTA (Société Ivoirienne de contrôle technique automobile).

C’est à la salle café de l’Hôtel AZALAI, Marcory, que s’est tenu un atelier de travail à cet effet, réunissant des représentants du Ministère des transports et du commerce, les Directeurs régionaux de Bouaké et San Pedro, les Directeurs généraux de QUIPUX Afrique et de la SICTA, la Direction générale des Impôts (DGI) le Guichet Unique Automobile (GUA), Le Groupement Interprofessionnel Automobiles matériels et Equipementiers (Le GIPAME) et les importateurs professionnels.
Cette nouvelle plateforme, spécifiquement dédiée aux motos, s’inscrit dans la droite ligne de la politique d’amélioration de la sécurité routière du Ministre des Transports, Mr Amadou KONE qui est de dématérialiser les services de l’administration du transport, constituer une base de données des motos ainsi que de leurs propriétaires et permettre la commercialisation des motos déjà immatriculées avec l’ensemble des documents administratifs en vigueur (immatriculation et le contrôle technique) et les accessoires de sécurité.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment