Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les zones vulnérables aux pluies diluviennes identifiées à Ferkessédougou

Publié le vendredi 18 octobre 2019  |  AIP


Le comité de prévention des risques et sinistres a remis au préfet de Ferkessédougou un rapport sur les zones critiques et vulnérables aux pluies diluviennes, mercredi, après avoir sillonné les différents quartiers de la commune, en vue de prendre des mesures préventives face aux intenses précipitations qui s'abattent dans la région.

Activé par le préfet de la région du Tchologo, préfet du département de Ferkessédougou, Kouamé Koffi, ce comité est composé des membres du corps préfectoral, des élus, des experts des ministères de la construction et de l'environnement, ainsi que des chefs coutumiers et des leaders d'opinions.

Encadré par une équipe mixte de pompiers civils et militaires, ce comité a sillonné les différents points critiques de la commune et a produit un rapport qui a été réceptionné par le préfet de Ferkessédougou le même jour.

Il fait état d'un ensablement avancé des infrastructures de drainages d'eaux pluviales, de l'inexistence de caniveaux à certains endroits de la ville jugés critiques et qui sont des zones inondables, le bouchage des caniveaux à plusieurs endroits, du fait de l'incivisme des populations qui y ont déposé des ordures.

Autres points de vulnérabilité, la disparition d'ouvrages de ruissellement d'eaux pluviales à certains endroits, du fait des constructions de commerce sur les chemins d'eaux de ruissellement. Chose qui pousse ces eaux de ruissellement à sortir de leur voies habituelles et à concentrer leurs écoulements dans les rues et surtout à inonder des habitations.

Les infrastructures de collecte d'eaux de ruissellement sont insuffisantes et celles qui existent sont gorgées de sables et d'immondices, ou soit elles sont assez dégradées du fait de leur état de vétusté, a-t-on remarqué, lors de cette visite de terrain.

Les quartiers inondables identifiés sont Saint Paul, Bromakoté ou un pont de fortune s'est écroulé l'année dernière, Dioulabougou, la route de Lanviara, les carrefours BNI, le marché, la route de l'axe Ferké-Korhogo au niveau du carrefour N'SIA dans son prolongement jusqu'à Lanviara, etc.

Ayant pris bonne note du rapport du comité de prévention des risques d'inondation, le préfet a promis que des mesures seront prises en vue de prévenir les sinistres.

Par ailleurs, une réunion importante de sensibilisation a été prévue la semaine prochaine avec les populations riveraines.

(AIP)

ti/bsp/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment