Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le Chef de l’Etat a présidé la cérémonie d’ouverture de la 5è Réunion extraordinaire du Conseil des Gouverneurs de la BAD

Publié le jeudi 31 octobre 2019  |  Présidence
Cérémonie
© Présidence par DR
Cérémonie d`ouverture de la 5e réunion extraordinaire du Conseil des Gouverneurs de la Banque Africaine de Développement
Jeudi 31 octobre 2019. Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire. Cérémonie d`ouverture de la 5e réunion extraordinaire du Conseil des Gouverneurs de la Banque Africaine de Développement, en présence du Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA (Photo).


Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a présidé ce jeudi 31 octobre 2019, au Sofitel Abidjan – Hôtel Ivoire, la cérémonie d’ouverture de la 5è Réunion extraordinaire du Conseil des Gouverneurs du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD). Cette Réunion est consacrée à la 7ème Augmentation Générale du Capital du Groupe de la BAD.

Intervenant à cette occasion, le Chef de l’Etat a indiqué qu’en dépit d’un contexte économique préoccupant, les économies africaines ont fait montre d’un formidable dynamisme au cours de ces dix dernières années, grâce notamment aux réformes sectorielles et structurelles opérées ainsi qu’à d’importants investissements dans les infrastructures, la santé et l’éducation. Toutes choses qui ont permis aux pays africains de créer un environnement favorable aux investissements privés, au commerce et à la croissance, qui est projetée à 3,2% en 2019 et à 3,6% en 2020.
Cependant, ces résultats, bien qu’encourageants, restent, selon lui, en deçà des objectifs fixés pour permettre notamment la transformation de nos économies et la création d’emploi, en particulier pour les jeunes.

Le Président de la République a ajouté que le Groupe de la BAD, en intégrant les priorités du continent à travers le programme des « High Five », se révèle être un partenaire stratégique de premier plan pour les Gouvernements africains.
S’agissant spécifiquement de la Côte d’Ivoire, le Chef de l’Etat a mis en exergue les reformes menées au cours de ces huit dernières années ainsi que les investissements réalisés dans le cadre du Plan National de Développement (PND) sur les périodes 2012-2015 et 2016-2020, qui ont permis à notre pays d’atteindre des résultats impressionnants avec un taux de croissance moyen de 8% par an, un taux d’inflation annuelle d’environ 1% et un déficit budgétaire inférieur à 4% du produit intérieur brut (PIB).

Par ailleurs, il a mis en évidence les efforts accomplis par le Gouvernement ivoirien, avec l’aide de ses partenaires dont la Banque Africaine de Développement, pour rendre la croissance plus inclusive. Il s’agit notamment du Programme Social du Gouvernement (PSGouv) d’un montant de 1,7 milliard de dollars pour la période 2019-2020, qui couvre les domaines tels que l’hydraulique, l’électrification rurale, la santé, l’éducation et les pistes rurales.

Le Président Alassane OUATTARA a tenu à remercier la BAD et son Président, M. Akinwumi ADESINA, pour l’important soutien à notre pays qui a bénéficié de l’appui multisectoriel de la Banque à hauteur de 1730 millions d’Unité de Compte (UC) entre 2011 et 2019. Pour lui, au-delà de la Côte d’Ivoire, c’est l’ensemble des pays africains que l’Institution a fortement soutenu.

Toutefois, le Chef de l’Etat a indiqué que beaucoup reste encore à faire car, selon les dernières estimations de la BAD, le déficit annuel de financement des besoins en infrastructures du continent se situerait entre 68 et 108 milliards de dollars.
C’est pourquoi, il a souligné que le succès de cette importante rencontre d’Abidjan permettra à la BAD d’accroitre ses fonds propres, d’améliorer ses ratios prudentiels et de maintenir sa notation triple A (AAA).
Pour terminer, le Président de la République s’est dit convaincu que les Gouverneurs prendront la bonne décision, celle d’une Augmentation Générale du Capital (AGC VII) à hauteur de 125%, qui ferait passer le Capital de la Banque de 100 à 225 milliards USD.

Avant le Chef de l’Etat, la Ministre du Plan et du Développement, Mme Nialé KABA, Gouverneure de la Côte d’Ivoire auprès de la BAD et Présidente du Conseil des Gouverneurs, a précisé que la 7ème Augmentation Générale du Capital vise à donner davantage de moyens à l’Institution afin de faire face aux défis à venir.
Quant au Président du Groupe de la BAD, M. Akinwumi ADESINA, il a tenu à remercier le Président Alassane OUATTARA pour son leadership et son soutien constant à l’Institution financière panafricaine dont la Côte d’Ivoire abrite le Siège.
Il a ajouté que la Côte d’Ivoire, sous le leadership et la vision du Président Alassane OUATTARA, a fait des progrès importants, notamment au niveau économique, où elle enregistre la progression la « plus rapide » au monde. C’est pourquoi, il a souligné la résilience de la Côte d’Ivoire qui est le premier pays à passer du statut de fragilité et de pays non admissible à celui de pays accessible au Guichet non concessionnel de la BAD.
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment