Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Des modules complémentaires pour le recensement des exploitants et exploitations agricoles pour Yamoussoukro et la région du Bélier

Publié le jeudi 7 novembre 2019  |  AIP


Yamoussoukro– Le ministre ivoirien de l’agriculture et du développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani a procédé, vendredi, à Yamoussoukro au lancement officiel des modules complémentaires du recensement des exploitants et exploitations agricoles (REEA) dans le District autonome de Yamoussoukro et la région du Bélier.

Les modules complémentaires viennent s’ajouter au module de base qui, reposant sur un dénombrement exhaustif, couvre une gamme limitée de données essentielles nécessaires pour la formulation de la politique nationale et pour la constitution de base de sondage.

Cette cérémonie, qui marque le démarrage effectif des activités de collecte de données sur le terrain, vise à informer officiellement les autorités administratives et coutumières et par ricochet les ménages et les services techniques intervenant dans le secteur agricole sur les approches méthodologiques, l’organisation et le processus de déroulement des modules complémentaires du REEA dans le Bélier.

« Il s’agit d’une opération d’une grande importance pour la transformation structurelle de notre économie agricole à travers la création des zones spéciales de production et de croissance agricole, appelées agropoles. Le projet de pôle agro-industriel dans la région du Bélier, en exécution ici à Yamoussoukro, comme un projet test, est une illustration de cette volonté de l’Etat d’aller à la transformation structurelle de l’économie agricole », a indiqué M. Adjoumani.

Le travail des agents recenseurs va durer environ quatre mois pour sa phase de collecte de données sur le terrain. « L’opération sera répétée tous les ans à partir de la campagne prochaine et sera étendue à toutes les régions du pays », a-t-il souligné.

« Son succès nécessite que tout le monde, administration agricole, corps préfectoral, élus, autorités coutumières et religieuses ainsi que l’ensemble des ménages ruraux, y collabore. Je voudrais donc compter sur la collaboration de l’ensemble de ces acteurs afin de faciliter le déroulement de l’opération dans les différentes localités de la région du Bélier et du district autonome de Yamoussoukro », a renchéri le ministre.

gso/fmo
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment