Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Editorial
Article
Editorial

Bédié-Gbagbo : rien ne va plus ! Guerre froide totale entre les ‘’alliés’’ du 29 Juillet 2019

Publié le mardi 12 novembre 2019  |  L’Essor Ivoirien


Que ce soit de Daoukro ou de Bruxelles en Belgique, les informations de dernière heure qui tombent sur le téléscripteur du Quotidien ‘’L’Essor Ivoirien’’ n’augurent pas d’un lendemain meilleur pour l’alliance Bédié-Gbagbo, en vue de la présidentielle d’Octobre 2020 comme annoncé hier par leurs différents hagiographes. Il n’aura duré que le temps d’un feu de paille, ce front commun de façade contre le président Alassane Ouattara.

Votre quotidien préféré, L’Essor Ivoirien, avait ‘’prophétisé’’ hier que le rapprochement Bédié-Gbagbo ne ferait pas long feu. Le temps nous donne aujourd’hui raison. A 11 mois donc de la présidentielle d’Octobre 2020, rien ne va plus entre les deux ‘’frères ennemis’’. Selon des indiscrétions à nous parvenues, il y a de nos jours, une opposition farouche dans le cadre de la présidentielle à venir, entre Henri Konan Bédié et Laurent Koudou Gbagbo. Il se raconte qu’il sera très difficile au ‘’sphinx’’ de Daoukro de battre le ‘’Woody’’ de Mama qui serait plus adulé, chouchouté dans le pays par rapport au Président du PDCI-RDA dont la candidature donne la pétoche à ses concitoyens, tant des Ivoiriens véhiculeraient en ce moment qu’une victoire de ‘’N’Zuéba’’ signifierait ‘’bonjour les règlements de compte, les ‘’chasses aux sorcières, un règne de la ‘’vendetta’’, de la terreur.
Bédié est-il vraiment capable d’une telle chose ? C’est cette mauvaise campagne qui a déjà commencé à travers le pays. Vrai ou faux, Bédié-Gbagbo mis ensemble, les ‘’Malinké’’ crient haut et fort : ‘’Gbagbo Kafissa’’, c’est-à-dire Gbagbo est mieux ou encore est le meilleur. Ce serait la première raison du désamour entre les deux frères qui auraient très vite repris à se regarder en chiens de faïence. Les bonnes intentions du 29 Juillet 2019 auraient fait place à des calculs politiques, aux ambitions de l’un ou de l’autre qui auraient pris le dessus sur les bonnes promesses de Bruxelles. Ce climat de méfiance réciproque, de ‘’prudencia’’ et réserve serait entretenu par leurs proches et partisans farouches qui ne voudraient pour rien au monde de passe à l’autre. La bataille de positionnement des laudateurs ferait actuellement rage et créerait beaucoup de ressentiments au sein des ‘’obligés’’ de chaque camp qui veulent être demain dans les premières loges, ou être cadeautés quand leur ‘’chef’’ sera élu demain. Laurent Gbagbo ne laisserait pas de chance à Henri Konan Bédié si les deux anciens Chefs d’Etat se retrouvaient par extraordinaire au deuxième tour. C’est cette crainte qui tourmenterait les hommes de Bédié qui lui auraient conseillé de laisser Laurent Gbagbo se battre seul pour se tirer d’affaire à la CPI, ce qui aura pour conséquence d’éloigner de cette présidentielle, un candidat de poids comme le ‘’Woody’’ de Mama qui pourrait le renvoyer en Octobre 2020 à ses ‘’rêveries’’. ‘’La guerre froide totale’’ entre les deux hommes serait activée, attisée par leurs ‘’hommes de main’’ qui tireraient aujourd’hui les marrons du feu. Pour diviser les deux ‘’alliés’’ du 29 Juillet 2019 à Bruxelles. Histoire pour chaque camp de préparer ainsi les chances de son ‘’mentor’’.
Vrai ou faux. Qui vivra, verra !

Igor Wawayou
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment