Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Editorial
Article
Editorial

Ma lettre au ‘’patriarche’’ de Daoukro/ Par Igor Wawayou. ‘’Les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs’’

Publié le mardi 12 novembre 2019  |  L’Essor Ivoirien


Monsieur le Président du PDCI-RDA, pardon au Parti Unifié-RHDP, chez nous, l’appellation qui sied le mieux aujourd’hui, c’est ‘’PDCI-Daoukro’’. Monsieur le Président et mon cher bienfaiteur d’hier, ne me demandez pas pourquoi. Il semblerait selon ce que j’ai ouï dire, c’est que tous ceux qui sont allés manger à côté au restaurant RHDP et qui reviendront quand ils auront fini de manger tiennent un ‘’grand morceau’’ de ce qui était dans son entièreté hier PDCI-RDA. Et tous ceux qui ont fait le choix de marcher fidèlement ‘’sur les traces de Félix Houphouët-Boigny’’ au lieu de suivre ‘’moutonnement’’ les ‘’chemins de votre vie’’, tiennent le ‘’morceau le plus consistant. Ce qui vous aurait contraint à nouer aujourd’hui des ‘’alliances bien contre nature’’ ou de vous accommoder d’un attelage hétéroclite qui vous ‘’nuira’’ lors des joutes électorales d’octobre 2020. Voyez-vous M. le Président, j’ai encore écouté aux portes tout ce week-end et suivi ce dimanche des homélies, sermons et prédications. Comme si ces hommes de Dieu s’étaient passé le mot, tous ont prêché sur le thème : ‘’les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs’’. Curieux, je suis allé en eau profonde en recourant après ces prêches à ma Bible. C’est ainsi que le livre de 1 Corinthiens 15, verset 33 m’a livré le texte complet qui dit ceci : ‘’Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs’’. Monsieur le Président, je sais en mon for intérieur que le Curé de la Paroisse Saint Paul Saint Pierre de Daoukro, chez vous et chez moi aussi a dû aussi dans ses homélies hier, vous exhorter dans ce sens lors des messes dites en ce lieu saint. Voyez-vous M. le Président, le terme grec pour désigner une ‘’association ou compagnie’’, c’est ‘’Homelia’’, communion et communication avec une personne ou un groupe de personnes. Tranquillisez-vous, M. le Président, ce n’est pas une affaire ‘’d’écoutes téléphoniques’’ dans laquelle votre ‘’fils et protégé’’ que vous aimez bien et pour lequel vous menacez tout le monde était impliqué. Voyez-vous M. le Président, un ami magistrat du pays des ‘’hommes intègres’’ qui était récemment en congés à Abidjan a juré ‘’la main sur le cœur’’ que votre ‘’bon petit-là’’ n’a pas été blanchi par la justice burkinabé. Alors je me suis écrié devant lui en disant que mon bienfaiteur d’hier n’aurait pas dû faire un ‘’deal’’ avec lui. Voyez-vous M. le Président, il a dit une phrase qui aurait dû vous mettre en garde contre de telles compagnies. ‘’En politique, il n’y a rien de définitif, tout est volatile’’.
Une fois sorti de ces lieux de cultes de louange et d’adoration, mes pensées sont allées en direction de mon bienfaiteur d’hier et je me suis demandé dans quel coup vous vous êtes retrouvé à faire l’apologie de la violence en ayant au sein du CDRP, un jeune homme qu’on appelle ‘’un ancien chef rebelle non repenti’’. C’est un attelage qui va vous desservir demain ou finira par une trahison. Revisitez son interview, ‘’il n’y a rien de définitif tout est volatile’’. La vérité sort quelques fois de la bouche des enfants. Pourquoi tous ces gros risques ? Il pourrait demain être ce jeune homme qui mangeait hier à votre table et qui…
Votre frère Laurent Gbagbo pourra vous en dire plus.
Shalom et à demain par la grâce de Gnamien kpli.
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment