Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Korhogo: lancement des travaux d’extension de l’aérogare devant accueillir des avions gros porteurs (Boeing 737 et A 320)

Publié le mardi 12 novembre 2019  |  Abidjan.net
Lancement
© Abidjan.net par Aly O.
Lancement des travaux d’extension de l’aérogare devant accueillir des avions gros porteurs Boeing 737 et Air bus A 320
Les travaux d`extension de l`aéroport de Korhogo-Karakoro (actuellement bâti sur une superficie Bâti sur une superficie de 650 hectares) ont été officiellement lancés le lundi 11 novembre 2019 par le ministre ivoirien de la fonction publique Issa Coulibaly.


Les travaux d’extension de l’aéroport de Korhogo-Karakoro ( actuellement bâti sur une superficie Bâti sur une superficie de 650 hectares) ont été officiellement lancés le 11 novembre 2019 par le ministre ivoirien de la fonction publique Issa Coulibaly.

Ces travaux dont la fin est prévue pour le mois d’août 2019 devraient permettre à l’aérogare d’accueillir des avions gros porteurs de type Boeing 737 et Airbus A 320 . « Ces travaux portent sur la rénovation, la modernisation et de la mise aux normes internationales se font simultanément à San Pedro » a déclaré le ministre Issa Coulibaly, représentant le premier ministre, ministre du budget et du portefeuille de l’état Amadou Gon Coulibaly, président de la dite cérémonie.

Le ministre Issa Coulibaly a ensuite précisé que "la mise en place de cet aérogare sera la nouvelle porte d’entrée, d’une nouvelle vitrine, démontrant le dynamisme de la région et de tous les habitants de cet espace vers lesquels pourront converger les fils et filles de toute la Côte d’Ivoire et même de la sous région".

La réalisation des travaux de l’aérogare de Korhogo a-t-il ajouté est un important projet qui constitue l’un des axes stratégiques de la politique de développement du secteur du transport dont l’objectif est de développer et de moderniser les infrastructures du secteur aérien, de les rendre conformes aux normes internationales et de promouvoir le trafic national et international.

Le ministre de la fonction publique a en effet rassuré quant au dédommagement des riverains dont les terres et champs sont emportés par ce gigantesque projet de développement. « Le dédommagement des populations riveraines de l’aérogare est inscrit en lettre d’or dans ce projet. Que nos populations soient sensibilisées aux avantages qui impacteront leur vie et les amener à accepter de bonne grâce les désagréments qui pourront survenir a l’occasion de l’accomplissement des dits travaux car on ne peut pas faire des omelettes sans casser les œufs… » a-t-il martelé.

Le représentant du DG de la SODEXAM George Elefterion a pour sa part indiqué que « cette cérémonie s’inscrit dans une démarche plus globale qui concerne tous les aéroports de l’intérieur de la Côte d’Ivoire à savoir San ¨Pedro, Bouaké , et Yamoussoukro au cours de cette année dont les travaux s’étendront en 2020 ».

Il a révélé que l’aéroport de Korhogo bâti sur 650 hectares va permettre le trafic d’un aéronef de type foker 100 qui est l’avion de référence à pleine charge. « Il permettra de recevoir les aéronefs de type bombardiers de type 400 opérés en ce moment par air cote d’ivoire. . Le site actuelle sera rasé et des instructions ont été données par monsieur le ministre des transports pour que la continuité des services sur korhogo se fassent en terme de transport aérien ».

"En prenant la décision de construire cette aérogare moderne et modulaire, des pôles de départs , d’arrivées, un salon VIP, un salon ministériel et présidentiel, un parking pouvant accueillir 400 véhicules, nous prenons l’engament d’offrir aux voyageurs une meilleure qualité de service. Les travaux d’envergures comprennent la construction d’une clôture, un renforcement et un rallongement de la piste en sorte que des avions un peu plus lourds que ceux qui viennent actuellement puisse fréquenter la plate forme , un équipement de vidage en tout temps soit I.L.S permettant l’atterrissage , un équipement de dernière génération qui ne se trouve ni à Abidjan ni a Dakar au Sénégal", a justifié le représentant du DG sodexam Georges Elefterion.

Aly OUATTARA

(Correspondant régional)
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment