Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire : le ministre Dosso Moussa prend le poul des préparatifs du Salon de l’agriculture et des ressources animales 2019

Publié le mardi 19 novembre 2019  |  Abidjan.net
Côte
© Autre presse par DR
Côte d`Ivoire : le ministre Dosso Moussa prend le poul des préparatifs du Salon de l`agriculture et des ressources animales 2019


Le ministre des Ressources animales et halieutiques, Moussa Dosso, était le lundi 18 novembre 2019, sur le site devant accueillir le Salon de l’agriculture et des ressources animales (Sara 2019).

A quelques jours du début du Sara, le ministre Moussa Dosso, est allé s’enquérir de l’état d’avancement des travaux du site devant accueillir l’événement. A travers une visite guidée, le commissaire générale du Sara, Condé Touré Djénébou avec ses proches collaborateurs ont expliqué au ministre, les dispositions pratiques prises pour la réussite du Salon.

En remerciant le comité d’organisation, le ministre a rappelé que ce salon devrait permettre à la Côte d’Ivoire d’acquérir le savoir-faire de certains pays en matière d’élevage. En réduisant considérablement les exportations du pays en viande et en poissons. En revanche, a précisé le ministre, la Côte d’Ivoire a également une expertise à partager avec les autres pays.

Mais avant la visite du site du Sara, situé sur la route de l’aéroport international Félix Houphouet-Boigny, Moussa Dosso a visité quelques fermes à Bingerville. Ce périple du ministre a commencé par la ferme laitière « Nouvelle Normandia » dirigée par Yacé Charles Emmanuel et spécialisée dans l’élevage de bovins de races obtenues à partir d’insémination entre diverses espèces de bovins. Cette ferme produit près de 800 litres de lait par jour.

Il s’est ensuite rendu au Centre de formation du Padeci, qui forme les éleveurs de bovins. Ce centre s’était spécialisé dans l’insémination artificielle et la promotion de l’élevage. Ce centre, faut-il le rappeler faisait la fierté du pays parce qu’il produisait du lait destiné à la vente. Malheureusement aujourd’hui, ses capacités sont réduites, car il ne possède que 9 bêtes. Par ailleurs, Dr Traoré Moussa a expliqué que ministre, la politique de financement des jeunes intéressés par l’élevage.

Enfin, le cap a été mis sur la ferme d’Oulaï Serge. Qui, avec 800 pondeuses, produit 17 plateaux d’œuf par jour. Cette production lui rapporte un bénéfice de 4000 Fcfa par jour. Ce jeune entrepreneur a expliqué ministre que, pour réaliser cette ferme, il a emprunté 2 millions de Fcfa. Il a promis rembourser cet argent sur un an, c’est-à-dire d’ici février 2020.



R. K. avec SerCom
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment