Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

UEMOA/Mise en œuvre officielle de l`Eco : Fin du dépôt de réserve du CFA et retrait de la France dans la gouvernance de l`UEMOA

Publié le samedi 21 decembre 2019  |  Abidjan.net
Coopération
© Abidjan.net par M.A
Coopération ivoiro-française: Emmanuel Macron reçu par son homologue Alassane Ouattara
Abidjan le 21 Décembre 2019. Le Président de la République Française SEM. Emmanuel Macron, en visite officielle a été par son homologue ivoirien Alassane Ouattara


De retour d’une réunion de l’UEMOA ce samedi 21 décembre 2019, à Abuja (Nigeria), le président de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, a annoncé que ses pairs et lui, ont décidé officiellement de faire la réforme du Franc CFA en Eco avec trois changements majeurs. Cette information, il l’a livrée au cours d’une conférence de presse conjointement animée avec le président français, Emmanuel Macron, en visite officielle à Abidjan. C’était à l’occasion de la cérémonie de présentation de l’Académie internationale de lutte contre le terrorisme de Jacqueville (AILCT) à la salle des Pas Perdus du palais présidentiel d’Abidjan.

« Ce samedi 21 décembre 2019 est un jour historique pour nos pays et pour toute l’Afrique de l’ouest. Cette réforme représente un grand pas dans nos volontés de faire de notre région un espace économique intégré dynamique et une source de prospérité », a déclaré le président Ouattara.

Mais en amont, il a indiqué les changements qui doivent accompagner ladite réforme à savoir, le changement de nom de CFA en Eco, l’arrêt de la centralisation de 50% des réserves d’échanges au Trésor français et la fermeture du compte d’opération, le retrait des représentants de la France de tous les organes de décision et de gestion de l’UEMOA.

Selon le président en exercice des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA, à cette étape importante de la réforme du franc CFA, les Chefs d’Etat de cette union ont également décidé de maintenir la parité fixe de l’Eco avec l’Euro.

Par ailleurs, il a soutenu cette démarche par la signature d’un nouvel accord de coopération monétaire, séance tenante, entre le président du Conseil des ministres de l’UEMOA et le ministre français de l’Economie et des Finances.

Le président de la France, Emmanuel Macron, a reconnu d’emblée, que la question du franc CFA cristallise de nombreux débats et que ‘’ la jeunesse africaine continue de reprocher à la France une relation économique monétaire post coloniale’’. Il a donc invité les uns et autres à s’élever au-dessus de ces clichés et avancer avec courage, car selon lui, en la matière, ‘’ la France n’a rien à cacher’’. Ce pourquoi, il a salué cette nouvelle page de l’histoire monétaire de l’Afrique de l’ouest qui s’écrit pour une grande intégration régionale et une stabilité de ses économies.

Emmanuel Macron a félicité Alassane Ouattara et ses pairs, qui ont fait le choix de préserver la parité de l’Eco avec l’Euro, tout en affirmant le soutien de la France dans leur décision de mettre fin à la centralisation des réserves obligatoires et de retirer ses représentants dans les instances de gouvernance de l’UEMOA.

« Aujourd’hui, la France a son positionnement pour devenir le garant financier de l’union. Nous revisitons ainsi des accords vieux de 46 ans. Cette réforme traduit un partenariat équilibré », a-t-il exprimé.


JOB
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment