Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Renforcement de capacités : engagé avec l’ADCI, MDE Business School outille des chefs d’entreprise en gestion financière

Publié le jeudi 26 decembre 2019  |  MDE
Cérémonie
© Autre presse par DR/MDE
Cérémonie de remise de parchemins de formation en gestion financière à MDE Business School
Ils sont dix participants issus d’entreprises ivoiriennes adhérentes au Programme National de Restructuration et de Mise à Niveau des entreprises (PNRMN) qui viennent de recevoir ce samedi 21 décembre leurs parchemins de formation en gestion financière à MDE Business School, l’école ivoirienne d’affaires pour hauts dirigeants.


Ils sont dix participants issus d’entreprises ivoiriennes adhérentes au Programme National de Restructuration et de Mise à Niveau des entreprises (PNRMN) qui viennent de recevoir ce samedi 21 décembre leurs parchemins de formation en gestion financière à MDE Business School, l’école ivoirienne d’affaires pour hauts dirigeants. Au sortir de cette formation, chacun des participants a dit sa satisfaction quant à l’opportunité et à la qualité de cette expérience transformatrice qui vient renforcer leurs capacités et booster leur compétitivité sur les marchés, tant nationaux qu’internationaux. « Nous avons acquis pas mal de méthodes, de processus et procédures pour mieux piloter nos entreprises. Je remercie l’ADCI, MDE Business School et le PARSCI pour cette opportunité. J’invite par ailleurs les PME qui ne sont encore inscrites à l’ADCI de s’y atteler afin de profiter de cette lucarne pour améliorer leur gestion » a souligné un des bénéficiaires.

Faut-il le souligner, dans un environnement commercial soumis à une concurrence de plus en plus rude, la formation et la qualification du capital humain sont un levier important du pilotage d’entreprise et une garantie certaine de succès. C’est en cela que l’Agence pour le Développement de la Compétitivité des Industries de Côte d’Ivoire (ADCI), émanation d’un accord de partenariat public-privé, s’est vue confier la charge d’identifier les besoins de restructuration des entreprises adhérentes. Sa mission consiste, entre autres, à mobiliser des experts et des consultants de référence, c’est-à-dire répondant aux standards internationaux, capables de fournir aux entreprises inscrites au PNRMN une formation de qualité axée sur les nouveaux outils et exigences du management.

Comme depuis plusieurs années déjà, cette agence a renouvelé sa confiance à MDE Business School pour assurer cette formation de haut niveau. Ce séminaire, visait donc à doter ces chefs d’entreprise de méthodes outils permettant de mieux appréhender les impacts financiers de leurs décisions managériales et la nécessité de tout mettre en œuvre pour fluidifier et enrichir, au sein de leurs organisations, le dialogue entre management et finance. Ainsi, 4 jours durant, le Professeur Josep Maria MORE (spécialiste de la finance des entreprises) de IESE de Barcelone et MDE Business School, a su combiner diverses méthodes pédagogiques (études de cas, mises en situation, synthèse personnelle...) pour performer ces 10 gestionnaires au jargon financier et les outiller pour interagir efficacement avec les services financiers de leurs entreprises, mais surtout de les rendre capable de monter eux une stratégie et un bilan financiers en rapport avec la stratégie commerciale de l’organisation.

De l’avis des bénéficiaires, il s’agit là d’une expérience transformatrice qui a tenu toutes ses promesses. « Nous avons étudié des cas réels qui nous permis d’intégrer des aptitudes et de dégager des conclusions qui peuvent servir à prendre des décisions stratégiques pour nos entreprises. Ce qui m’a surtout marqué c’est que nous avons appris comment construire une stratégie financière en adéquation avec la stratégie commerciale qu’on peut mettre en place dans nos structures… j’ai surtout apprécié la méthode d’enseignement, je sors très satisfait de cette formation », s’est confié un des participants.

Rappelons que c’est en 2014 que le gouvernement ivoirien a lancé ce programme d’accompagnement du secteur privé, le PNRMN, dont l’une des articulations se décline sur la base d’un projet de restructuration et/ou de mise à niveau des entreprises ivoiriennes. Financé par l’État de Côte et certains de ses partenaires ce projet dénommé Projet d’Appui au Renforcement de la Compétitivité du Secteur Industriel en Côte d’Ivoire (PARCI) a vu en effet le soutien de la Banque Africaine de Développement (BAD) ainsi que le Fonds Africain de Développement (FAD) pour un montant global de plus de 8,2 milliards de Francs CFA.

À terme, ce programme initié depuis 2014 et qui a déjà formé plusieurs cadres du secteur privé en Côte d’Ivoire devrait impliquer près de 150 entreprises à fort potentiel de croissance afin de les initier aux nouveaux outils du management et leur permettre de répondre efficacement à la concurrence et à l’agressivité des multinationales imposées d’une certaine manière par l’ouverture des marchés et les politiques de libre-échange.



A.N
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment