Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Région
Article
Région

Le maire de N’douci veut un "plan Marshall" pour sa commune

Publié le samedi 21 mars 2020  |  AIP
Le
© AIP par DR
Le maire de N`douci, Oboumou Golé Marcelin, sur les antennes de Radio Tiassalé


Tiassalé - Le maire de N'douci, Oboumou Golé Marcelin, souhaite un "plan Marshall" pour sa commune.

Sur les antennes de Radio Tiassalé, vendredi, le maire qui était face à la presse locale pour parler de sa gestion après sa première année d'exercice, estime que l'Etat, "contrairement aux dispositions légales de septembre 2012 sur les collectivités, n'accompagne pas encore la dernière des 201 communes que compte le pays".

Selon lui, cette loi indique clairement que l'Etat doit accompagner les nouvelles communes. Or, la commune de N'douci manque de tout, y compris des locaux propres à elle.

En outre, poursuit-il, tous les leviers indispensables à la bonne marche de la commune telles que les infrastructures sont à construire. Aussi, en attendant des jours meilleurs, il s'attelle à mettre en place les fondamentaux, à commencer par la sécurité à travers la création d'un "commissariat ambulant".

Le maire oeuvre également à l'enlèvement des ordures ménagères et à mieux organiser le lotissement de la ville, en accord avec les propriétaires terriens dont certains ont des lotissements non encore approuvés.

L'élu local dit ne pas baisser les bras, face aux difficultés inhérentes à tout début. Ainsi, il "court" à la recherche de solutions à travers des panels et du lobbying auprès de partenaires. Pour lui, l'aboutissement de toutes ces actions résident dans la mise en place d'une sécurité foncière et d'une sécurité pour les hommes et leurs biens.

C'est pourquoi, il a invité la population à la patience en attendant que "la fondation en cours de réalisation se transforme en un joyau architectural."

Durant sa première année budgétaire, N'douci a bénéficié d'une subvention de 159 millions FCFA amputée de 25%, soit de 27 millions.. Pour 2020, ce sont 151 millions FCFA qui sont prévus avec des ressources propres estimées à 100 millions et une quarantaine de millions de francs d'impôts partagés attendus, note le maire.

( AIP )

kd/sdaf/cmas
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment