Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Solidarité/COVID-19 : Bakayoko-Ly Ramata au secours des familles vulnérables et des enfants en situation de rue

Publié le jeudi 9 avril 2020  |  Ministères
Lutte
© Autre presse par DR
Lutte contre le COVI19: la ministre de la femme au secours des familles vulnérables et des enfants en situation de rue
La ministre Ly Bakayoko Ramata a entamé la visite des pouponnières de la capitale économique pour évaluer les risques dans ces structures dédiées à l’épanouissement de l’enfance déshérité


Contribuer au recul de la maladie coute que coûte que coute. Tel semble le credo du gouvernement à travers les multiples actions de terrain depuis le début de la pandémie, actions auxquelles la ministre de la femme, de la famille et de l’enfant, le professeur Bakayoko-Ly Ramata est fortement engagée. En effet, après avoir participé avec des homologues ministres à une tournée de sensibilisation des femmes dans les marchés du District d’Abidjan, la Ministre avait rapidement entamé la visite des pouponnières de la capitale économique pour évaluer les risques dans ces structures dédiées à l’épanouissement de l’enfance déshéritée. L’objectif de ces sorties était le même, à savoir s’enquérir de la situation de protection des populations cibles de son département ministériel, évaluer les risques, mais aussi et surtout diffuser l’information, denrée précieuse par ces temps, en vue de protéger les populations et faire barrière à l’épidémie du Covid-19 en Côte d’Ivoire auprès des populations les plus vulnérables.

A noter que ces tournées sont partie intégrante du plan de riposte de son ministère qu’elle a validé en vue de contribuer au recul de la maladie.

Face à la pandémie du coronavirus (COVID-19) qui secoue le monde entier, la Côte d’Ivoire n’étant pas en reste, comment pouvait-il en être autrement ?

C’est pourquoi, ce plan de combat contre la propagation de la maladie à coronavirus l’a conduite le week end dernier encore sur d’autres fronts et l’a amenée dimanche 5 avril successivement à Akouedo village, puis à la Riviera-Faya dans la commune de Cocody ainsi qu’à Adjamé-santé.

A Akouedo, la ministre Bakayoko-Ly Ramata a rencontré la chefferie traditionnelle. Profitant de l’occasion, elle a encouragé la notabilité à s’engager davantage à faire respecter les mesures sanitaires et sécuritaires par les populations. "Les chefs et rois constituent un maillon essentiel dans la transmission de l’information vers la base, partant pour la réussite de la sensibilisation sur le COVID-19", a-t-elle ajouté.

Le chef du village d’Akouedo, Dr Gbangbissé Germain a salué la démarche de la ministre et a promis d’agir dans le sens d’une réduction de la propagation du coronavirus.
La délégation ministérielle n’a pas manqué de faire des dons en guise de solidarité et d’assistance. Un geste qui a touché, la doyenne du village, de même que les familles modestes qui sont reparties avec des kits sanitaires et alimentaires dont ils ont besoin en ces périodes difficiles.

Le même souci d’accompagnement des plus nécessiteux a guidé les pas de la ministre à la Riviera-Faya, plus particulièrement à la Fondation Nogbou Dorette.

Elle s’est soucié également des populations et des enfants à d’Adjamé-santé auprès de qui elle a marqué une halte.

« Les enfants sont l’avenir de notre pays et il est de notre devoir de les protéger, de les aider à avoir un bel avenir. Cela est possible en les protégeant », a-t-elle déclaré. Elle a insisté que chacun se protège tout en protégeant les autres en cette période de pandémie du Covid-19. S’agissant des enfants elle a encore souligné que la place des enfants, » c’est bien auprès de leurs familles et non dans la rue ».

Elle s’est particulièrement attardé sur la question de la protection de tous ces enfants en situation de rue « particulièrement exposés du fait de leur attachement à la rue », à ses yeux, des enfants qui, avec la menace du COVID-19, courent de grands risques de contamination. Elle souligne l’exposition de ces enfants « à cause de la mendicité, la récupération de certains objets souillés dont les masques de protection, les gants ainsi que l’absence d’hygiène des mains ».
C’est le lieu d’indiquer la contribution du footballeur international Gervinho, dans cette action de soutien aux enfants sut le terrain. En effet, le champion du foot, également « champion dans la protection de l’enfance en Côte d’Ivoire », a fait parler son cœur en offrant des kits sanitaires, des vivres et non vivres aux enfants.

Une sortie fructueuse au total qui a permis à la Ministre de bien expliquer aux populations les mesures et recommandations du gouvernement pour faire faire face à la maladie.

Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment