Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

COVID : Des vivres à l’orphelinat et au centre psychiatrique de Bondoukou

Publié le mardi 19 mai 2020  |  AIP


Des vivres ont été offerts, dimanche, à l’orphelinat « Hellas », au centre psychiatrique « Saint Camille » ainsi qu’aux handicapés de Bondoukou (Nord-est), à l’initiative du mouvement de la diaspora originaire du district du Zanzan (Région du Gontougo et Bounkani).

Ce don, comprenant des sacs de riz, des cartons d’huile, de savons et des boites de sardine s’inscrit dans une vaste opération dénommée « Zanzan diaspora-solidarité COVID-19 » dont l’objectif est de permettre aux personnes vulnérables de lutter contre la pandémie de la COVID-19.

Selon, Diabo Elvis, responsable de l’équipe de bénévoles de la diaspora du Zanzan, il est important de venir en aide aux personnes déficientes physiques et mentales ainsi qu’aux orphelins qui restent le plus souvent impuissants aux effets néfastes de la maladie à Coronavirus.

La directrice de l’orphelinat, Wawa Sidonie ainsi que le responsable du centre psychiatrique, Yao Germain ont salué l’opération qui vient à point nommé pour soulager leurs pensionnaires face à la crise sanitaire que traverse la Côte d’Ivoire. Ils ont exhorté les autres organisations à suivre cet exemple et ont dit des prières de bénédiction à l’endroit du mouvement.

La diaspora du Zanzan vise à collecter des contributions financières auprès de la communauté du district du Zanzan vivant à l’extérieur de la Côte d’Ivoire afin de venir en aide aux plus démunis de la région.

Le mouvement avait offert, au début du mois des vivres aux malades du Chr et aux pensionnaires de la prison civile de Bondoukou.

(AIP)

zaar/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment