Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

COVID-19: L’INS restitue les résultats d’une étude sur l’évaluation de l’impact sur les activités des entreprises

Publié le samedi 30 mai 2020  |  AIP
Vue
© Autre presse par DR
Vue de la ville d`Abidjan, la capitale économique de la Côte d`Ivoire


Abidjan - L’Institut national de la statistique (INS) a restitué, vendredi, à Abidjan, les résultats d’une étude, réalisée du 10 au 17 avril, sur l’évaluation de l’impact de la COVID-19 sur l’activité des entreprises du secteur moderne formel, des unités de production informelles et sur les conditions de vie des ménages.

La cérémonie a eu lieu en présence du ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba, des responsables d’organisations professionnelles des domaines concernés et des partenaires au développement dont le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) qui a sollicité l’INS pour réaliser cette étude complémentaire auprès de 806 chefs de ménages, 468 chefs d’unités informelles et 304 entreprises du secteur moderne.

Elle avait pour but d’évaluer l’impact de la COVID-19 sur les conditions de vie des ménages et la pauvreté, mettre en relief les bouleversements dans la gestion et le fonctionnement des entreprises, cerner l’impact de la pandémie sur les entreprises du secteur formel et des unités de production informelles, analyser les canaux de transmission de la COVID-19 sur les activités, faire ressortir les secteurs et les branches d’activités les plus touchées et enfin, répertorier les propositions et les suggestions de mesures pour une relance des activités.

Comme principaux résultats, l’étude dévoile, dans le secteur moderne formel, une baisse de l’activité économique annuelle de 26,2% par rapport à 2019 avec une destruction temporaire d’environ 23 000 emplois au cours du mois d’avril et une projection de 131 000 pertes d’emplois à fin décembre 2020.

Dans le secteur informel, 94% des chefs d’unité de production déclarent être impactés par la pandémie avec une baisse de la fréquentation de la clientèle (50%), une baisse ou l’annulation des commandes (44%), la modification des horaires de travail par rapport au couvre-feu (20%), etc.

Quant aux impacts socio-économiques sur la vie des ménages, l’étude révèle une augmentation des postes de dépense notamment l’alimentation (47%) et la communication (26%), une baisse des revenus (72%), le chômage technique de chefs de ménages (27,5%) et une fragilité de leur situation d’occupation (77,8%).

Au nombre des solutions, l’étude préconise de rendre rapidement opérationnelles les mesures de soutien aux entreprises décidées par le gouvernement.

La Ministre Nialé Kaba a remercié l’INS et le PNUD pour la réalisation de cette enquête, un document qui servira d'outil d'aide à la décision.

fmo
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment