Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Région de La Mé /Fête des mères : des mamans du canton Tchoyasso magnifiées

Publié le lundi 8 juin 2020  |  Abidjan.net
Région
© Autre presse par DR
Région de La Mé /Fête des mères : Des mamans du canton Tchoyasso magnifiées
Dimanche 07 juin 2020. Abié. Des femmes du canton Tchoyasso à savoir Agou, Bécédi-Brignan et Yakassé-Mé ont reçu des cadeaux à l`occasion de la fêtes des mères


Elles sont venues de trois des sous-préfectures que compte le canton Tchoyasso à savoir Agou, Bécédi-Brignan et Yakassé-Mé à l’appel de l’union des femmes d’Abié, village de la sous-préfecture de Yakassé-Mé. Elles, ce sont les femmes issues des couches défavorisées, les épouses des chefs de village et les trois femmes sous-préfets desdites localités.

Grâce à l’appui du Chef de cabinet du ministère des Ressources Animales et Halieutiques, Eric-Casimir Akaffou, elles ont reçu des cadeaux. Dans une ambiance sobre dans le respect des mesures barrières de la pandémie à Covid-19, ces mamans de tous âges, déguisées pour la plupart en hommes afin de montrer la complémentarité du genre, ont eu droit à une belle fête à la place publique d’Abié.

Les mains chargées de présents, c’est avec beaucoup de joie qu’elles ont témoigné de leur reconnaissance et leur amour au donateur. Au nom de l’union des femmes d’Abié, Amon Cho a remercié Eric-Casimir Akaffou. « Vous êtes un homme bon, un vrai fils et frère pour nous les ressortissants de ce canton. A peine nous vous avons contacté pour parrainer cette cérémonie que vous avez répondu par l’affirmative, mais avez élargi l’activité en multipliant par cinq le nombre de femmes à cadeauter. », a-t-elle salué.

Pour le donateur, c’est un honneur et un plaisir de partager ces moments avec celles qui donnent la vie. Il faut, pour lui, rendre toute la reconnaissance à la femme pour la vie qu’elle donne et pour l’encadrement, l’éveil et le soutien qu’elle apporte à ses enfants. C’est pour cette raison qu’il souhaite que chacune des femmes prenne en main son destin pour une autonomisation réelle. Ce, afin d’épauler efficacement son mari dans l’éducation des enfants. Pour ce faire, il les invite à transformer l’union des femmes dans laquelle elles se retrouvent toutes en une coopérative. « Si vous créez une coopérative forte et solidaire, je serai à vos côtés pour vous aider à développer de bonnes activités telles que l’élevage de porcs et autres. », a-t-il promis. Avant d’adresser sa reconnaissance au Président de la République et à la Première dame grâce aux actions de qui les femmes ont retrouvé une place de choix dans la vie de la Nation. Au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, il a souhaité un retour imminent au pays et traduit toute sa gratitude au ministre Moussa Dosso.

Autorité administrative représentant les trois sous-préfets des localités citées plus haut, Sylvie Bah, sous-préfet de Yakassé Mé, n’a pas tari d’éloge à l’endroit du Chef de cabinet du ministre Moussa Dosso qui, en l’espace de deux mois, a montré son attachement aux populations du canton, en les couvrant de nombreux vivres, non-vivres.

Cyprien K.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment