Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

L’Afrique doit utiliser la pandémie du Covid comme une opportunité pour la mise en place d’un nouvel ordre politique et économique mondial (PR Niger)

Publié le mardi 7 juillet 2020  |  AIP
Sommet
© Autre presse par DR
Sommet extraordinaire de la CEDEAO à Addis-Abeba en présence du Président de la République
Dimanche 09 février 2020. Sommet extraordinaire de la CEDEAO à Addis-Abeba, ce dimanche, en présence du Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, en marge du 33e Sommet ordinaire des Chefs d’État et de Gouvernement de l`Union Africaine. Photo: Le Président nigérien Mahamadou Issoufou


Abidjan, Le président nigérien et champion du processus de la Zone de libre-échange africaine (ZLECAf) estime que la pandémie du coronavirus, Covid-19, devra être une occasion pour l’Afrique pour apporter une contribution forte à la définition et à la mise en place d’un nouvel ordre politique et économique mondial.

Dans son allocution à l’occasion de la journée de l’intégration africaine, le président Mahamadou Issoufou pense que la pandémie du Covid-19 doit être une occasion supplémentaire de réfléchir à la façon dont l’Afrique accélérera sa transformation économique dans la droite ligne des objectifs de l’agenda 2063.

L’Afrique doit saisir la science et l’innovation comme leviers de choix pour réaliser ses objectifs. Elle doit également renforcer son engagement en faveur d’une industrialisation et d’un développement inclusifs, qui mettraient en avant la créativité, l’énergie et les compétences des femmes et des jeunes, a ajouté le président nigérien. Il a souligné que la commémoration de la journée de l’intégration africaine, le 7 juillet de chaque année, est l’une des principales décisions du sommet extraordinaire de l’Union africaine qui a permis le lancement officiel de la phase opérationnelle du ZLECAf.

"Le progrès social, politique, économique et culturel ainsi que l’émancipation totale de notre continent dépendent de notre unité. Le chemin de l’intégration est long. Une Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens et représentant une force dynamique sur la scène internationale", a fait remarquer le chef de l’Etat nigérien, tout en se félicitant des étapes importantes déjà été parcourues avec notamment le plan d’action de Lagos, le traité d’Abuja et la ZLECAf, "l’un des projets phares de l’Agenda 2063 qui définit l’Afrique que nous voulons", selon lui.

La phase opérationnelle lancée le 7 juillet 2019 à Niamey après la mise en vigueur du Protocole le 30 mai de la même année, la ZLECAf dont le secrétariat est situé à Accra, au Ghana, est une institution qui favorisera à la mise en œuvre de plusieurs plans et programmes devant booster la croissance économique du continent et de créer des emplois notamment pour les jeunes dont 10 à 12 millions arrivent chaque année sur le marché du travail, signale-t-on.

(AIP)

kp
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment