Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Reprise des départs sur Abidjan à Odienné après la levée de la mesure d’isolement (Reportage)

Publié le jeudi 16 juillet 2020  |  AIP


Odienné - Les compagnies de transports desservant Abidjan à partir d'Odienné ont lancé, jeudi 16 juillet 2020, les premiers départs, 24 heures après la lavée de la mesure d’isolement de la ville et de sa périphérie, du reste de l’intérieur du pays, consécutivement à la pandémie de covid-19, a constaté l’AIP.

Il est 6 heure à la gare TCF. Trois coups de klaxon stridents déchirent le calme de l’heure matinale. Le dernier appel. Puis le conducteur lance son mastodonte, se défaisant de l’agitation qui s’est emparée du lieu. Arrivés quelques secondes en retard quelques passagers, titre de transport en mains, pestent, peinant à s’entendre avec le tenant du guichet. « 12 6000 F que j’ai payés. D’ordinaire vous nous appeliez », fulmine l’un d’eux. « On avait insisté sur 6 heure », lui rétorque-t-on.

A quelques mètres en avant, à la compagnie GTI, l’heure a été aussi tenue. Il est 6 heures 05 minutes quand le car déboule de la gare, tous phares déployés. A l’intérieur des passagers, arborant chacun un masque de protection, agitent des mains pour les dernières salutations à leurs accompagnateurs. Ici l’ambiance est plus calme, tout semble s’être passé pour le mieux pour ce premier départ sur Abidjan.

A la gare TLC par contre l’heure est encore à l’attente. Pour ce premier départ, la compagnie n’a pas enregistré d’affluence, fait savoir un responsable Sindou Koné. Il est plus de 6 heures 30 minutes, Une dizaine de passagers d’Odienné attendent un car devant arriver de Minignan, une localité distante de quelques 70 km.

Effectuant le déplacement sur Abidjan pour présenter le baccalauréat en candidat libre, une jeune fille, Fatoumata Sylla, se réjouit d’avoir pu se procurer un ticket, la veille, malgré le retard observé ce matin. « Je ne savais vraiment pas comment j’allais m’arranger. J’avais pu obtenir un laisser passer mais pour aller j’allais être obligée de faire le voyage en plusieurs étapes, ce qui allais revenir un peu plus cher. Autour de 30 000 F CFA. Mais aujourd’hui j’ai payé 12 600 F », a-t-elle confiée se félicitant de la levée de la mesure d’isolement de la capitale économique ivoirienne.

Pareil pour le jeune Salifou Fanny. Ouvrier du Bâtiment le jeune homme, venu pour une visite familiale, est resté coincé à Odienné depuis la fermeture du grand Abidjan. « Je n’ais pas voulu prendre de risque avec les péripéties du voyage en temps de confinement. J’ai préféré attendre la fin », a-t-il signifié.

Le conseil national de sécurité, lors de sa dernière réunion, lundi, a décidé de la levée, à compter du mercredi 15 juillet, de la mesure de fermeture du Grand Abidjan et de sa périphérie, épicentre de la maladie, aux villes de l’intérieur, en vigueur depuis le 26 mars 2020.

Transporteurs et usagers, tous, à Odienné, se félicitent d’une décision salutaire, malgré quelques inquiétudes exprimées, relativement aux risques de propagation du covid-19 dans la localité jusque-là épargnée.

(AIP)

kg/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment