Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Covid-19 : l’Afrique doit fabriquer ses vaccins (Ramaphosa)

Publié le mercredi 14 avril 2021  |  APA
Campagne
© Présidence par David Zamblé
Campagne de vaccination contre la Fièvre Typhoïde dans le Hambol: étape de Niakara
Lundi 25 Août 2014. Centre Culturel de Niakara. La Fondation Children Of Africa immunise 1.400 enfants et jeunes femmes contre la Fièvre Typhoïde.


Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa estime que le continent africain doit produire ses propres vaccins contre la Covid-19.

Bien que l’Afrique ait beaucoup mieux relevé les défis posés par la pandémie que les autres régions du monde, le continent doit développer les compétences et la capacité de fabriquer ses propres vaccins pour les futures pandémies, soutient Ramaphosa.

Le dirigeant sud-africain lors de son intervention à la conférence virtuelle de deux jours du Centre africain de contrôle des maladies (CDC) sur la fabrication de vaccins. La rencontre s’est ouverte depuis hier lundi.

Ramaphosa a déclaré que l’Afrique a le talent et la volonté de pouvoir fabriquer des vaccins, mais que les ressources restent un défi.

« Ce problème pourrait toutefois être résolu en nouant des alliances avec des investisseurs d’autres pays, comme l’Inde et le Brésil, qui sont à l’avant-garde de la fabrication de médicaments génériques grâce à leurs industries pharmaceutiques bien établies », a-t-il dit.

Selon lui, l’Inde et le Brésil « pourraient offrir une expertise technologique, des financements et des investissements », ajoutant : « Nous aurons également besoin d’un renforcement des capacités sous la forme d’un transfert de compétences et de connaissances pour nous assurer que nous pouvons soutenir la fabrication locale ».

Selon les derniers chiffres du CDC Afrique, le continent africain a été la région la moins touchée par la pandémie, avec 4,35 millions de cas et 115.000 décès parmi sa population de 1,2 milliard d’habitants, essentiellement jeune. Mais la lenteur des vaccinations a été imputée à l’insuffisance des stocks, au manque de financements et aux problèmes logistiques.

M. Ramaphosa, dont le pays est le plus touché par la pandémie en Afrique, a récemment reproché aux pays développés de s’accaparer les vaccins, prévenant que « l’apartheid des vaccins doit prendre fin ».

NM/as/lb/te/APA
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment