Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Retard dans les campagnes de vaccination : les pays face au risque de flambées majeures de rougeole (OMS)

Publié le jeudi 22 avril 2021  |  AIP
Dr.
© Autre presse
Dr. Matshidiso Moeti, Directeur régional de l`OMS pour l`Afrique


Abidjan - Quinze pays africains ont différé leurs campagnes de vaccination contre la rougeole au cours de l’année écoulée afin de concentrer les efforts sur la riposte à la pandémie de COVID-19, selon un communiqué de presse de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) publié jeudi 22 avril 2021.

Sept de ces pays ont mené à terme leurs campagnes, mais huit autres restent à la traîne et sont de ce fait exposés à des risques de flambées de rougeole de grande ampleur.

À la veille de la célébration de la Semaine africaine de la vaccination, qui est l’occasion d’une campagne annuelle de promotion de l’accès universel aux vaccins d’importance vitale sur le continent, de nouvelles données préliminaires révèlent qu’environ 16,6 millions d’enfants n’ont pas reçu les doses supplémentaires de vaccin contre la rougeole qui auraient dû être administrées en Afrique entre janvier 2020 et avril 2021.

Au cours de cette période, huit pays africains ont notifié d’importantes flambées de rougeole qui ont touché des dizaines de milliers de personnes. Ces flambées épidémiques pouvaient être imputées en grande partie à une faible couverture de la vaccination systématique ou aux retards dans les activités de vaccination. En outre, l’efficacité de la surveillance de la rougeole en Afrique est tombée au plus bas niveau en sept ans, jusqu’en 2020, à tel point que seulement 11 pays ont atteint leur objectif.

« Les récentes flambées de rougeole, mais aussi de fièvre jaune, de choléra et de méningite mettent en lumière les lacunes inquiétantes observées en matière de couverture vaccinale et de surveillance de la vaccination en Afrique. Tout en menant la riposte contre la COVID-19, nous devons veiller à ce que nul ne soit gravement exposé aux maladies à prévention vaccinale », a déclaré Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique. Elle invite instamment tous les pays à redoubler d’effort dans la fourniture des services de santé essentiels, notamment en ayant recours aux campagnes de vaccination qui permettent de sauver des vies.

L’OMS et les États Membres célébreront la 11e Semaine africaine de la vaccination du 24 au 30 avril 2021. Cette Semaine est l’occasion d’une campagne annuelle qui offre aux partenaires l’occasion de se mobiliser pour lancer un appel en faveur de l’accès universel aux vaccins vitaux et mener une action plus concertée dans le domaine de la vaccination en Afrique.

cmas
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment