Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4055 du 31/5/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Résurgence de la violence dans les universités : Les présidents des universités rompent le silence
Publié le vendredi 31 mai 2013  |  Le Patriote


Activités
© Ministères par Guy Lasme
Activités gouvernementales : Le Ministre Alain Logbognon initie l’opération « Un million de poches de sang jeune. »
Jeudi 21 mars 2013, Université Félix Houphouët Boigny. Abidjan-Cocody. Le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, en partenariat avec le Ministère de la Santé, de la Lutte contre le Sida à travers le Centre National de Transfusion Sanguine(CNTS), initie l’opération « Un million de poches de sang jeune. » Les étudiants se mobilisent pour donner leur sang.


 Vos outils




Les présidents des différentes universités ont donné de la voix hier pour dénoncer la recrudescence de la violence au sein de leurs institutions. C’était au cours d’un point de presse animé à l’Université Nangui Abrogoua par Coulibaly Adama, président de l’université Péléforo Gon Coulibaly de Korhogo. Il a d’entrée regretté le retour en force de la violence sur les campus. Selon lui, ces agissements sont le fait des syndicats d’étudiants qui ont pour dessein, la perturbation des cours. Le Pr. Coulibaly estime que la Fesci serait à la base des violentes manifestations sur les campus. « Les méthodes utilisées sont celles que pratique la Fesci sur les campus », a affirmé l’orateur. Il a soutenu que les violences sont perpétrées par des syndicats mafieux d’étudiants. Poursuivant, le président Coulibaly Adama a fermement condamné l’agression le 13 mai dernier, à l’université Félix Houphouët Boigny, contre le ministre Cissé Ibrahim Bacongo. Cette agression contre le ministre est selon lui, le summum de la violence. Pour le président de l’université Péléforo Gon Coulibaly, les violences sur les espaces universitaires ont pour seul but de mettre à mal le départ nouveau. Aussi a-t-il appelé les étudiants à une prise conscience et à cesser toutes violences sur les campus pour s’approprier ‘‘l’esprit départ nouveau’’.
Zana Coulibaly

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires