PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 15 janvier 2009 | Le Temps

Recensement et identification a Didievi: Huit villages omis

Lancée il y a quelques semaines, l`opération d`identification et d`enrôlement des électeurs se poursuit dans le département de Didiévi. Sur les 76 sites prévus pour faire l`opération, seuls 27 sont ouverts à ce jour. Cette situation défavorise les populations. Selon le député de la circonscription électorale, Me Ahoussou Kouadio Jeannot, ce sont 8000 personnes qui ont été recensées, dans les trois sous-préfectures que compte le département. A savoir : Didiévi, Tié-N`diekro et Molonou-blé. Un résultat qui est loin de la réalité. Si on s`en tient au fichier électoral de 2000. En attendant l`opérationnalité des autres sites, il se trouve que la commission électorale indépendante (Cei) a omis d`inscrire 8 villages des sous-préfectures de Didiévi et de Tie-N`diekro sur la liste. Elle a même rattaché techniquement, la sous-préfecture de Tié-N`diékro au département de Yamoussoukro. Pour des raisons inconnues. Face à cette situation, le Député de Didiévi a dépêché Me Dadié Sangaré, Avocate à la Cour d`appel d`Abidjan sur les lieux et saisit par la suite, les responsables régionaux de la Cei. Afin de corriger ces imperfections qui, si l`on n`y prend garde, porteront un coup dur aux populations. En plus de ces erreurs administratives constatées sur le terrain, plusieurs difficultés majeures se posent aux populations. C`est le cas par exemple, des imprimés pour l`établissement des jugements supplétifs et des timbres. Une source indique que, certains agents de la sous-préfecture, avec la complicité de certaines personnes tapies dans l`ombre, vendent les imprimés à 150 Fcfa aux populations. Il en est de même pour les timbres qui sont vendus entre 700 Fcfa et 1000 fcfa. Plus grave, les recherches dans les registres sont aussi payées par les requérants. Ayant eu vent de cette situation, les cadres ont décidé de prendre les taureaux par les cornes. Plusieurs actions sont en train d`être menées sur le terrain, pour faciliter la tâche aux populations. Un staff a été mis en place pour recueillir les extraits de naissance des populations et les acheminer dans les sous-préfectures concernées, pour l`établissement des copies. Lors d`une réunion tenue en fin de soirée du mercredi dernier à la mairie du Plateau, les cadres ont décidé d`accompagner cette initiative lancée par le député Me Ahoussou Jeannot.

Joseph Atoumgbré
attjoseph@yahoo.fr

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ