x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 21 novembre 2009 |

Le nombre élevé de morts en couches signale un retard dans la réalisation des OMD (Unicef)

NEW YORK (Nations Unies) - Le nombre des décès maternels, estimé à 530.000 par an, reste obstinément élevé, signalant ainsi un retard dans la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), selon un rapport du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (Unicef) publié jeudi à New York.
Le monde a fait des "progrès limités" vers la première cible des OMD, qui prévoit de réduire de trois quarts le taux de mortalité maternelle pendant la période de 1990 à 2015, regrette le rapport de l'Unicef sur la situation des enfants dans le monde.
Depuis 1990, le nombre annuel des décès maternels à travers le monde a dépassé les 500.000, précise le raport publié à la veille du 20e anniversaire de l'adoption de la Convention relative aux droits de l'enfant.
En Afrique sub-saharienne, le progrès pour diminuer le taux de mortalité maternelle est "pratiquement inexistant", précise le rapport.
L'amélioration de la santé maternelle est cruciale pour le bien-être des enfants, a indiqué la directrice générale de l'Unicef, Ann Veneman, lors d'une conférence de presse tenue au siège de l'organisation à New York.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ