x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 1 décembre 2009 | Le Temps

Enseignement technique / Réhabilitation et équipement de centres : Le Japon offre plus de 2 milliards au ministère

Dans le cadre de la réforme du système de la formation professionnelle et technique de Côte d'Ivoire, le ministère en charge de la question a entrepris plusieurs axes de coopération avec des partenaires au développement, au nombre desquels l'ambassadeur du Japon en Côte d'Ivoire.

Avec la visite d'établissements de formation, du 8 au 13 mai dernier, en compagnie des partenaires au développement. Afin de faire l'état des lieux du dispositif de formation, d'identifier les besoins réels de réhabilitation et d'équipement, de formation/insertion des jeunes. Emu, au cours de cette visite qui les a menés dans une dizaine de villes du pays, l'ambassadeur du Japon, Sem. Okamura Yoshifumi, a décidé d'appuyer le ministère de l'Enseignement technique dans le projet " Réhabilitation et équipement en vue de faciliter la formation et l'insertion des jeunes ". C'est un don d'un montant de 2.081.742.000 Fcfa que le Japon a fait au ministère pour la réhabilitation et l'équipement de 4 établissements de formation professionnelle situés à Mankono, Katiola et Tafiré. Au cours de la conférence de presse qu'il a co-animée avec l'ambassadeur du Japon, hier lundi 30 novembre à la Tour C, le ministre Dosso Moussa a signifié que ledit projet prendra en compte 4 grandes composantes. Notamment, la réhabilitation des locaux à hauteur de 400 millions de Fcfa, l'équipement des ateliers à 1 milliard de Fcfa, les kits d'installation des jeunes formés environ 700 millions de Fcfa et la formation des formateurs à l'utilisation des équipements. Dosso Moussa a, au nom du gouvernement ivoirien, remercié le gouvernement japonais qui depuis 2000, s'est engagé à accompagner les secteurs de l'éducation et de la santé en Côte d' Ivoire. Pour l'ambassadeur du Japon en Côte d'Ivoire, Sem. Okamura, son gouvernement souhaite, à travers ce don, soutenir les secteurs de l'éducation et de la formation professionnelle. Qui ont vu leurs infrastructures et leurs équipements se dégrader ou devenir obsolètes. " Le Japon est un pays de technologies. En ce sens, nous sommes très conscients de l'importance des ressources humaines. A travers la formation des jeunes, nous soutenons ainsi l'avenir de la Côte d'Ivoire ", a-t-il dit. Ce projet, dira l'ambassadeur du Japon, entre dans le cadre de la consolidation de la paix et de la réunification du pays. C'est au total, 1700 jeunes sans emplois et déscolarisés ou non scolarisés qui vont bénéficier d'une formation qualifiante.

F. Toti

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ