x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mercredi 26 mai 2010 | Le Patriote

Appui budgétaire : 45 milliards de Fcfa de la Banque mondiale à la Côte d’Ivoire

© Le Patriote Par DR
PNRRC/Projet d’Assistance Post-Conflit: le Coordonnateur Daniel Kossomina Ouattara reçoit Mme Maurizia Tovo (Banque Mondiale)
Mardi 11 mai 2010. Siège du PNRRC à Cocody les II-Plateaux. Une délégation de la Banque Mondiale conduite par Mme Maurizia TOVO reçue par M. Daniel Kossomina OUATTARA
90 millions de dollars, soit 45 milliards de Fcfa. Tel est le montant du de l’appui budgétaire de la Banque mondiale en faveur de la Côte d’Ivoire. La cérémonie de signature du Troisième appui budgétaire (Don de Gouvernance économique et de redressement) a eu lieu hier à l’immeuble Sciam, au Plateau. Il s’agit de la concrétisation de l’engagement pris le 4 mai dernier par le Conseil d’administration de la Banque mondiale d’accorder un appui de 90 millions de dollars, soit environ 45 milliards de Fcfa à la Côte d’Ivoire. « Cette fréquence de trois appuis budgétaires en trois ans (depuis 2008), est la preuve de la vitalité de notre coopération et surtout la qualité du partenariat », a indiqué Madani Tall, Directeur des Opérations de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire. Aussi Madani Tall a-t-il salué ‘‘toutes les reformes courageuses entreprises ou à entreprendre dans divers secteurs de l’économie nationale’’. C’est un Don qui s’inscrit dans la nouvelle stratégie (2010-2013) de partenariat de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire. Au nom du gouvernement ivoirien, Charles Koffi Diby, ministre de l’Economie et des Finances, a exprimé sa gratitude à la Banque mondiale qui au total a octroyé, dans le cadre des trois appuis budgétaires, la somme de 137,5 milliards de Fcfa. « Ce troisième appui budgétaire résulte de la mise en œuvre satisfaisante des mesures et réformes retenues au niveau des finances publiques, de l’énergie, du secteur financier et de la filière café-cacao », a souligné Diby. Assurant que les efforts seront poursuivis. Selon le ministre, tout doit converger vers le point d’achèvement de l’initiative Ppte. Raison pour laquelle la Côte d’Ivoire entend respecter tous ses engagements.

Jean Eric ADINGRA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ