x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Sport Publié le mardi 3 août 2010 | Notre Voie

17ème championnat d’Afrique d’Athlétisme - Les médaillés ivoiriens de retour

© Notre Voie Par DR
Athlétisme/Nairobi 2010 : L’Ivoirien Meité triomphe sur 100m
L’Ivoirien Youssef Ben Meité a décroché l’or sur la distance reine, le 100m, lors de la deuxième journée des Championnats d’Afrique d’athlétisme 2010, à Nairobi. Son chrono : 10 secondes 08. La Kenyane Vivian Cheruiyot, elle, s’est imposée sur 5 000m, devançant sa rivale, l’Ethiopienne Meseret Defar.
Après leur brillante participation au 17ème championnat d’Afrique d’athlétisme qui s’est déroulé au Kenya, les médaillés ivoiriens sont de retour au pays. Ils sont arrivés hier aux environs de 15 heures à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny. A leur descente d’avion, les athlètes ont été accueillis par les membres de la Fédération ivoirienne d’athlétisme conduits par le président Nicolas Débrimou lui-même. Le ministère des Sports y était représenté. Méïté Ben Youssef a été le plus rapide d’Afrique au 100 m, enlevant ainsi la médaille d’or. Ce qui fait de lui le champion d’Afrique dans cette discipline. Il ne s’est pas arrêté là. Il s’est classé deuxième au 200m, synonyme de médaille d’argent. Mlle Kragbé Suzanne a pris la deuxième place au lancer du disque. Ce qui équivaut à la médaille d’argent. Quant à Ouattara Sinali Alima, elle s’est adjugé la troisième place, donc la médaille de bronze, au saut à la perche. En gros, la Côte d’Ivoire s’en sort avec un titre de champion d’Afrique, trois autres titres aussi honorables et une invitation en Croatie pour le championnat intercontinental. Meïté Ben Youssef et Kragbé Suzanne représenteront la Côte d’Ivoire. La performance des athlètes ivoiriens n’était pas évidente au regard des difficultés qui ont précédé leur départ d’Abidjan. L’éternel problème d’argent s’est posé une fois de plus. Les athlètes qui devaient quitter la capitale économique pour Nairobi au moins dix jours avant la compétition pour s’acclimater comme leurs homologues des autres pays, ne sont arrivés qu’à 24 heures du coup d’envoi. Ils ont bravé le froid (11°) et le haut plateau (1600 m d’altitude). C’est pourquoi il faut saluer leur performance, tout en espérant que la prochaine fois, les conditions de préparation de ces athlètes évolueront. Au terme du championnat, le Kenya s’est taillé la part du lion en enlevant 25 médailles (10 or, 7 argent, 8 bronze). Le Nigeria et l’Afrique du sud ont gagné respectivement 8 et 6 or. Ephrem Touboui ephremtouboui@hotmail.fr

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Sport

Toutes les vidéos Sport à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ