x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le lundi 25 octobre 2010 | Nord-Sud

Sortie de crise : Les femmes de Bouaké rendent hommage à Soro

© Nord-Sud Par DR
Délivrance des cartes d’identité et d’électeurs / Mme Maïmouna Faber et les femmes de Bouaké célèbrent Guillaume Soro
Dimanche 24 octobre 2010. Bouaké. Photo: Sous la houlette de Mme Faber, des milliers de femmes ont célébré Guillaume Soro
La place de la paix était pleine de femmes, hier, à Bouaké. A l’initiative de Mme Faber née Koné Maïmouna, présidente de la coordination générale de lutte contre la pauvreté, les femmes des différentes communautés vivant dans la Vallée du Bandama sont venues nombreuses pour rendre hommage à leur ‘’fils’’ Guillaume Soro. « Il s’agit d’un moment de réjouissance, organisé par les populations de Bouaké pour le succès réalisé par son excellence le Premier ministre pour l’obtention des cartes nationales d’identité et des cartes d’électeur », a indiqué Mme Faber pour justifier l’organisation de la rencontre. Dans les détails, la conseillère de Guillaume Soro reviendra sur les résultats obtenus par son leader en moins de quatre ans à la primature. Elle a cité la matérialisation des différentes candidatures à l’élection présidentielle sans exclusion, la réalisation de l’unicité des caisses de l’Etat, le redéploiement de l’administration, l’acquisition des cartes nationales d’identité et d’électeur. Elle terminera par l’ouverture de la campagne présidentielle et l’organisation très prochaine de l’élection présidentielle. Le parrain de la cérémonie, Dosso Moussa, a dit sa satisfaction pour l’organisation de cette cérémonie d’hommage des femmes au Premier ministre qu’il a qualifié « d’endurant et d’efficace ». Pour lui, il s’agit d’une reconnaissance profonde à l’ensemble des Forces nouvelles et à l’ensemble des populations des zones Centre, Nord et Ouest, pour leur engagement aux côtés des Forces nouvelles. Il a invité les populations à aller retirer leurs cartes nationales d’identité et cartes d’électeur pour aller voter le candidat de leur choix le 31 octobre 2010. « Nous ne sommes pas là pour faire un bilan. Nous sommes ici pour magnifier l’œuvre d`une personne qui a réussi à nous amener la paix, une paix des braves », a rappelé le ministre Dosso. Pour clore, il demandera aux populations d’aller sans violence aux élections. Et, surtout de ne pas déchirer les affiches des candidats. « Arrêtez de déchirer les affiches des candidats. Laissez les affiches tranquilles».

Allah Kouamé à Bouaké

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ