x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mardi 7 juin 2011 | Nord-Sud

Tamini A. N’Goh Louise, Rdr Toumodi aux populations : « Quand ADO promet, il le fait »

Elle s’est battue corps et âme pour le triomphe d’Alassane Ouattara. Après l’investiture du candidat du Rhdp qui détient effectivement le pouvoir, la déléguée départementale du Rdr à Toumodi pense que l’heure est au travail. Lequel ne peut se faire sans la cohésion sociale, donc le pardon et la réconciliation.


Après la cérémonie d’investiture du président Ouattara, quels sont, selon vous, les priorités auxquelles il doit s’attaquer ?
Tout est prioritaire dans ce pays après une décennie de gâchis organisé par Laurent Gbagbo et ses affidés de Lmp (La majorité présidentielle, Ndlr). Il faut donc remettre la Côte d’Ivoire au travail pour le développement socio-économique de chacun. Ce qui passe forcément par la pacification totale du pays, le pardon et la réconciliation entre les Ivoiriens.

Pensez-vous qu’après les drames que la Côte d’Ivoire a vécus, le pardon et la réconciliation sont possibles ?
Sans aucun doute. Sinon, le président ne l’aurait pas proposé à ses compatriotes. Il n’aurait pas créé une Commission ‘’dialogue, vérité et réconciliation’’. Le pardon, il faut s’en convaincre, suppose une volonté individuelle d’abandonner tout sentiment d’amertume, les jugements négatifs et l’indifférence envers les personnes qui nous ont causé des dommages ou des blessures et de pouvoir développer des sentiments de compassion et de générosité. Je l’avoue, c’est difficile, mais, c’est possible si chacun est imprégné de l’impérieuse nécessité du pardon, car nous sommes condamnés à vivre ensemble. Pour bien de psychiatres, et je suis d’accord avec eux, le pardon est suggéré comme une construction psycho-sociale qui permet de se libérer de tout ce qu’on a vécu pour continuer d’avancer. Sans pardon, la réconciliation est impossible et le développement du pays sera hypothéqué.

Difficile quand-même d’embrasser celui qui a brûlé mon frère ou mon fils devant les cameras de télévision !
J’en conviens ! Heureusement que vous n’avez pas dit que c’était impossible. Nous sommes des croyants dans ce pays. Et toutes les religions nous poussent au pardon. Mieux, il faut que l’on sache que pardonner ne veut pas dire l’absence de réparation des dommages infligés, l’annulation du droit de rendre justice à la personne qui a été blessée. La justice, en pareille situation, a un rôle important à jouer. Il faut rendre justice aux victimes de cette crise. Pas seulement celles de la récente crise post-électorale. C’est en cela que je salue la nomination de Koné Mamadou, un homme intègre, comme président de la Cour suprême. Ses premières déclarations montrent sa volonté de relever, comme il le dit « les défis de la crédibilité de la justice ivoirienne, faire en sorte que la justice ivoirienne ne fasse plus peur et puisse redorer son blason. Et que notre justice soit rendue de manière très simple, c’est-à-dire qu’elle donne raison à celui qui a raison et qu’elle donne tort à celui qui a tort ». C’est un travail qu’il ne peut réussir qu’avec l’adhésion de tous.

Pardon, réconciliation et justice demandent un travail de longue haleine. Et dans l’immédiat ?
Les choses sont liées. Toutefois, je crois qu’il faut envisager très rapidement de diminuer le prix des principales denrées alimentaires, des médicaments, de l’eau et l’électricité. Les 10 ans du pouvoir Gbagbo ont appauvri les Ivoiriens et c’est avec peine que nous nous nourrissons convenablement. Sans être socialiste, le président Ouattara peut conduire une bonne politique sociale qui allègera la souffrance de ses compatriotes. C’est pour cela que nous l’avons voté massivement et n’eut été l’entêtement de Gbagbo qui nous a fait perdre du temps, je suis convaincue que nous aurions senti les premières mesures dans ce sens. Quand ADO promet, il le fait.
Interview réalisée par Ousmane Diallo à YamoussoukroI

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ