x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le mardi 14 juin 2011 | Nord-Sud

Emettant sous le logo de la Tci, La Rti revient le 6 août

© Nord-Sud Par Prisca
Crise post-électorale : Le premier ministre Guillaume Soro fait le point de sa tournée africaine
Samedi 12 février 2011. Abidjan. Hôtel du Golf. Photo: Brou Aka Pascal, Directeur général de la RTI nommé par le Président Ouattara
Au d’une visite du ministre de la Communication, Souleymane Diakité Coty, hier, à la maison de la télé à Cocody, Brou Aka Pascal, Dg de la structure, a annoncé le retour de la Rti le 6 août prochain.


La Radiodiffusion télévision ivoirienne (Rti) retrouve ses logos à partir du 6 août prochain. C’est ce qu’a affirmé, hier, Brou Aka Pascal, directeur général, au ministre de la Communication, Souleymane Diakité Coty, en visite à la maison de la télévision à Cocody. « La Rti, aujourd’hui, c’est Tci et Radio Côte d’Ivoire. Cette expérience se prolongera jusqu’au 6 août prochain, date à laquelle toutes les chaînes, la Première, Tv2, Radio Côte d’Ivoire et Fréquence II, afficheront leurs logos », a-t-il promis. Selon lui, ce retour se fera avec un grand changement au niveau du contenu des programmes. « Nous entrerons dans une phase de renouveau avec le réaménagement des grilles des programmes de nos différentes chaî­nes, l’installation de nouvelles émissions et de nouvelles couleurs sur nos antennes », a révélé le Dg. Un retour qui pose directement la question du sort de Télé Côte d’Ivoire (Tci) et de ses agents (bénévoles), au moment où, toutes les activités de la chaîne sont transférées sur le site de Cocody. Une situation qui, selon lui, dépasse ses compétences. Il s’en est donc remis au ministre : « nous voudrions, monsieur le ministre, vous confier le sort de ce personnel ». Pour le ministre de la Communication, Souleymane Diakité Coty, « la reine des médias est malade. (…) Elle est tombée dans un coma profond qui pourrait se conclure par une mort inéluctable, si des mesures, les plus énergétiques possibles, ne sont pas engagées sans délai ». S’inscrivant dans la logique de la feuille de route du gouvernement, il a indiqué que les problèmes de la Rti doivent être « traités dans l’extrême urgence ». Pour, pense-t-il, redorer le blason terni des médias ivoiriens et réconcilier les médias d’Etat avec les Ivoiriens. Il a rappelé le rôle néfaste joué par des journalistes, animateurs et techniciens dans la « dégradation du tissu social, faisant le lit des violences sociale et politique ». Mais, soutient-il, « Il n’est pas trop tard pour sauver les meu­bles ». Et d’inviter les agents de la maison bleue à « retourner aux fondamentaux d’une télévision et d’une radio de service public : servir le public, servir l’Etat sans trahir sa déontologie ». Le bilan de la crise post-électorale sur les médias publics est pitoyable. Au plan financier, la Rti qui avait 21 milliards d’équipements bruts en a perdu plus de 8 milliards. Les deux sources de revenu, la redevance et les recettes publicitaires ont perdu du volume. La redevance (350 millions/mois) n’a pas été reversée depuis février 2011. Quant aux recettes publicitaires (300 millions), le résultat d’exploitation est resté déficitaire. Au plan technique, c’est le désastre. « La Rti a été pillée dans tous ses compartiments », s’est désolé le Dg. Au centre de production de Cocody, seule une régie se trouvant dans un magasin a été épargnée. « C’est grâce à celle-ci que nous produisons à Cocody », a indiqué l’ex-journaliste sportif. A la maison de la radio au Plateau, a-t-il appuyé, c’est du matériel récupéré qui permet d’émettre avec un son médiocre. Le centre-émetteur d’Abobo a été pillé et le bâtiment de la maintenance incendié. Par contre, s’est-il satisfait, la station Comsat qui permet d’émettre sur le satellite est en état de fonctionnement. Un investissement en énergie et en équipement de diffusion (au centre-émetteur d’Abobo), permet de couvrir la ville d’Abidjan et sa banlieue.

Sanou A.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ