PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 17 août 2011 | Le Democrate

Le courrier des lecteurs au Président Ouattara : Le chômage a encore augmenté

Excellence, Monsieur le Président de la République

La perfection, cet état d'être n'est pas de ce monde, a-t-on coutume de dire. Certaines personnes l'attribuent aux anges restés fidèles à Dieu. Selon les Saintes Écritures, depuis que l' Homme a transgressé la Loi divine, il ne peut point prétendre à la perfection. C'est de manière asymptotique que nous pouvons l'atteindre si notre communion avec Dieu est parfaite. Dans notre pays, ceux qui sont dans l'opposition croient détenir la sagesse et la science infuse, ou la "perfection", quand on voit les critiques qu'ils portent contre le pouvoir en place. Quand vient le tour des opposants de diriger les affaires de l 'Etat, on est souvent surpris et déçu de voir les pratiques naguère décriées avoir pignon sur rue. Depuis l'avènement du multipartisme et de la démocratie, on a toujours cru que les opposants détenaient toutes les réponses aux préoccupations de la population, quand on considère les promesses faites aux électeurs. Le Rhdp a gagné les élections sur la base d'un programme de gouvernement et la personnalité de son candidat S.E.M Alassane Ouattara. Nombre d’Ivoiriens l'ont voté parce qu'ils voulaient un changement. Ils étaient d’autant plus fatigués de certaines pratiques déshonorantes des refondateurs, que le Pdci- Rda a pris pour slogan de sa campagne , "Trop c’est trop " et la suite a été que beaucoup d'Ivoiriens ont vu leurs aspirations exprimées à travers ce slogan. Aujourd'hui, les refondateurs ne sont plus aux affaires au grand bonheur de la majorité des Ivoiriens. Nous pouvons en dire autant sur la mentalité et certains comportements des nouveaux hommes sur lesquels le Président Alassane Ouattara fonde son espoir. L’on a constaté depuis un certain moment que des cadres issus du Rhdp ont de la peine à se départir de ces vieilles pratiques irresponsables, des comportements qui pourraient les emporter ou les Rdv non respectés. Les hautes fonctions qu'ils occupent requièrent d'eux un train de vie sobre, loin de ce qui est ostentatoire. Excellence Monsieur le Président, nous dénoncerons leurs pratiques si besoin en était. Que ces grands commis auxquels vous avez placé votre confiance soient un modèle de probité morale. Les citoyens lambda que nous sommes, vous aiderons à punir vos collaborateurs qui se comporteront de manière légère sous votre mandat, afin que votre crédibilité et l’image de la nouvelle Côte d’Ivoire ne soient pas entachées. Vous venez de nous donner une occasion de vraiment juger nos personnalités sous votre gouvernance. Désormais un ministre qui sera pris en fragrant délit d’escroquerie sera viré.

Gouet Bernard
Bouaké

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ