x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 18 mai 2012 | Ministères

Démarrage des chantiers écoles centre nord ouest / 281 intéressés par l’apiculture : « Les jeunes ont besoin de travailler mais surtout de formation civique et citoyenne »

© Ministères Par PSCN
Politique d’accompagnement à l’insertion : le PSCN initie des chantiers écoles
Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique « d’accompagnement à l’insertion » en faveur des jeunes regroupés en association ou en coopérative et résidant dans une même localité relativement éloignée des Centres du Service Civique, le PSCN a initié les « CHANTIERS ECOLES ».
Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique « d’accompagnement à l’insertion » en faveur des jeunes regroupés en association ou en coopérative et résidant dans une même localité relativement éloignée des Centres du Service Civique, le PSCN a initié les « CHANTIERS ECOLES ». Ceux-ci ont pour spécificité de rapprocher la formation /insertion des bénéficiaires.

C’est dans ce cadre qu’une double mission a été organisée par le PSCN. Elle avait pour objectifs :
• Démarrer les « CHANTIERS-ECOLES » dans les localités de SAPLI, KOUTOUBA, PONONDOUGOU et SIFIE.
• Préparer le lancement des formations à KOUN FAO et MANFLA.
Pour le démarrage effectif des « Chantiers Ecoles » dans toutes ces localités, des étapes ont été suivies :
• Informer les autorités administratives et locales du début effectif des formations ;
• Lancer les FCC et FTP ;
• Préparer des sites de formation pratique en apiculture.

Les 281 bénéficiaires concernés par cette première phase ont choisi une spécialisation en apiculture.

Des ouvertures d’autres « chantiers écoles » sont en cours de préparation.

Il convient de souligner que les bénéficiaires de toutes ces localités, ont tous affiché leur volonté de participer aux formations FCC et FTP, en dépit du taux élevé d’analphabètes enregistré et de la limite d’âge (18 à 41 ans).

«Il est à remarquer que cette formation au civisme et à la citoyenneté vient à point nommé. Car, ce fonds de civisme et de citoyenneté a manqué à une certaine période à la jeunesse, ce qui est en grande partie cause des remous qui ont eu lieu dans le pays.

Aujourd’hui, c’est une satisfaction pour nous que le civisme soit inclus dans cette formation pour changer les comportements et amener les populations au respect mutuel » a reconnu M. KOUAME Koffi (jeune bénéficiaire de Koutouba).

A sa suite M. KOUAKOU Koffi Roger (jeune bénéficiaire de Koutouba) a remercié la coordination nationale du PSCN d’abord pour les kits de formation offerts aux jeunes et pour l’initiative des « Chantiers Ecoles » à l’endroit de « la jeunesse Ivoirienne qui a besoin de travailler, mais surtout d’être formée au civisme et à la citoyenneté » a-t-il déclaré.

En outre, l’étape de Koun-Fao a particulièrement pris en compte, en plus des autorités, la rencontre d’information avec les associations des jeunes qui constituent la cible par excellence de ce projet de formation en cours.

Quant à Manfla, certains de nos futurs bénéficiaires qui y avaient déjà été organisés et formés en Apiculture depuis 2008 avec l’appui de l’ANADER, fondent beaucoup d’espoir sur le PSCN pour leur prise en compte dans le processus formation /insertion.

A Sifié, où la délégation du PSCN a été accueillie avec des chants et danses par les populations, les bénéficiaires sont des membres de la Mutuelle des Agropasteurs Moderne de SEGUELA.

Notons que l’ouverture des Chantiers Ecoles dans les régions sus citées, a été décidée par la coordination du PSCN après une mission exploratoire qu’elle y a menée.

Le Service communication PSCN

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ