x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le vendredi 17 août 2012 | Présidence

Après avoir pris part à la 4ème Session extraordinaire de la Conférence l’organisation de coopération islamique (OCI): le Président Alassane Ouattara a quitté l’Arabie Saoudite

© Présidence Par DR
Arabie Saoudite: le Président Alassane Ouattara à la cérémonie d`ouverture du Sommet de l`Organisation de la Coopération Islamique
Mercredi 15 août 2012. La Mecque (Arabie Saoudite). Le chef de l`Etat ivoirien, SEM Alassane Ouattara et ses pairs de l`Organisation de la Coopération Islamique (OCI) participent à la 4è Session extraordinaire de l`union
Le Président de la République, SEM. Alassane Ouattara, a quitté le Royaume d’Arabie Saoudite, ce Jeudi 16 Août 2012, après avoir pris part à la 4ème session Extraordinaire de la Conférence de l’Organisation de la Coopération Islamique, à l’invitation de Son Altesse Abdallah Ben Abdelaziz AL SAOUD, Roi d’Arabie-Saoudite.

Mais avant de quitter la terre sainte de Madinah (Médine), le Président de la République a fait, à la presse, le point de cette conférence et les grandes décisions qui y ont été prises.

Selon le Président Alassane OUATTARA, ce sommet qui a réuni les représentants de tous les 57 Etats membres de l’O.C.I, a permis de passer en revue les problèmes de l’heure ; notamment la crise en Syrie. Sur ce point, le Chef de l’Etat a indiqué que la réunion a pris la décision de suspendre la Syrie de l’O.C.I.

Le Président de la République a ajouté que la crise au Mali a également été évoquée à l’occasion de ce 4ème sommet extraordinaire de l’Organisation de Coopération Islamique.

Plus précisément, il a souligné avoir demandé au sommet de donner son appui à la CEDEAO dans ses efforts de résolution de cette crise.

En outre, le Chef de l’Etat a indiqué que le sommet, relativement à la crise Israélo-Palestinienne, a réitéré et appuyé la décision de l’O.C .I qui veut qu’il Y ait deux Etats, l’Israël et la Palestine, qui vivent côte-à-côte.

Autre décision prise par le sommet, selon le Chef de l’Etat, la mise en place d’un centre de dialogue Islamique, afin de corriger l’image de violence attribuée bien souvent à l’Islam, qui demeure une religion de paix, de tolérance, d’amour et de rassemblement.
Notons qu'en marge de ce sommet, le Chef de l'Etat, en sa qualité de Président en exercice
de la CEDEAO, a échangé avec SEM Manuel Sherifo Nhamadjo, Président par intérim de la
Guinée Bissau, sur l'évolution de la transition dans ce pays.

A cet égard, les deux Chefs d'Etat sont convenus du renforcement du dialogue avec toutes les
parties en Guinée Bissau en vue de l'ouverture du Gouvernement.

Vidéo associée

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ