x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 9 novembre 2012 | Le Democrate

De retour de la Mecque : Les pèlerins de Yopougon expriment leur reconnaissance au maire Yao Yao Bertin

© Le Democrate Par FN
Hadj 2012: les premiers pèlerins se sont envolés pour la Mecque en présence du ministre Gaoussou Touré
Dimanche 30 septembre 2012. Abidjan. Le premier vol des pèlerins Ivoiriens à destination de la Mecque, en Arabie Saoudite, est parti en présence du ministre des Transports, Gaoussou Touré, du Directeur de Cabinet du ministre de l`Intérieur, Bamba Cheick Daniel, et des responsables de la compagnie Air Côte d`Ivoire
Après leur séjour à la Mecque, les pèlerins pris en charge par le conseil municipal de la commune de Yopougon, sont rentrés au grand complet à Abidjan. Reconnaissant du geste d’humanisme posé par l’autorité municipale, ils étaient hier jeudi, dans les locaux de la mairie centrale, au quartier Selmer, pour dire leurs remerciements et leur reconnaissance au maire Yao Yao bertin et son conseil municipal. C’est l’Imam El Hadj Mohamed Diomandé, qui a pris le premier la parole, au nom de la communauté musulmane, pour dire le sentiment de gratitude à celui qui leur a permit de s’acquitter du « Cinquième pilier de l’Islam ». En chœur avec ses coreligionnaires, il a imploré « Allah, afin qu’il bénisse le maire de Yopougon pour tout ce qu’il entreprend».

A tour de rôle, chaque pèlerin a remercié le conseil municipal de Yopougon, avant de prononcer des paroles de bénédiction à l’endroit du maire. Mme Coulibaly épouse Alimata, M. Sylla, représentant l’imam de Port-Bouet II, et Ladji Bamba, agent à la mairie de Yopougon, ont remercié Yao Yao Bertin pour cet acte de grande générosité spirituelle. « Nous ne savons que dire. Alors, nous laissons Allah lui attribuer la récompense qu’il mérité pour cet acte », ont-ils prié. Après les différentes interventions, des présents ramenés de la « Terre sainte des musulmans», ont été remis au maire Yao Yao Bertin. Ce dernier n’a pas caché sa joie de voir ses administrés devenus « El hadj », revenir sains et sauf d’Arabie Saoudite. « Devant Dieu, je n’ai rien fait car, c’est lui qui m’a utilisé pour poser cet acte », a-t-il confié. Et de marteler: « Celui qui dressera un obstacle sur le chemin du pèlerinage à un musulman, est contre Yao Yao Bertin. Je remercie Dieu qui a rendu possible, votre voyage», s’est-il réjouit.

Etienne Atta

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ