PUBLICITÉ

Afrique Publié le mardi 16 juillet 2013 | APA

La Maison du Mali d’Abidjan ‘’inondée’’ des effigies des candidats à la présidentielle du 28 juillet

La campagne électorale pour la présidentielle malienne du 28 juillet prochain bat son plein depuis quelques jour à Abidjan, la capitale économique ivoirienne où des effigies des candidats sont de plus en plus visibles, a constaté APA sur place.

La Maison du Mali qui abrite l'Ambassade du Mali en Côte d'Ivoire, située à la rue Commerce du Plateau, le quartier administratif et des affaires d'Abidjan est ‘'inondée'', des affiches et prospectus à l'effigie des principaux candidats.

Dans le hall du somptueux immeuble, quelques candidats considérés comme, les ‘'poids lourds'' de la scène politique malienne, se livrent une guerre sans merci avec leurs affiches.

Il s'agit notamment des anciens Premiers ministres Ibrahim Boubakar Kéïta et Modibo Sidibé ainsi que l'ancien Président de la Commission de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), Soumaïla Cissé et Dramane Dembélé de l'ADEMA.

‘'Nous voulons un Président +choco+ (argot ivoirien qui signifie stylé et élégant,) qui pusse développer le Mali'', lance Mlle Salimata Kanté, la trentaine révolue. Poursuivant sa conversation avec son voisin, elle identifie trois candidats favoris. ''Le match va se jouer entre Modibo Sidibé, Ibrahim Boubakar Kéïta et Soumaïla Cissé'', conclu Mlle Kanté.

Sur un total de 3 millions de ressortissants maliens vivant en Côte d'ivoire, ce sont, seulement, 100.000 électeurs qui iront aux urnes à Abidjan, le 28 juillet, pour choisir, parmi les 28 candidats, celui qui présidera aux destinées du Mali pour les cinq prochaines années.
Bassékou Diarra, Secrétaire permanent du Conseil des Maliens de Côte d'Ivoire, explique dans un entretien à APA, ce faible taux par le manque de moyens de l'Etat.

‘' Le Mali qui sort d'une crise a connu des difficultés pour réunir le budget de ce scrutin. L'opération d'enrôlement s'est déroulée presque dans l'indifférence des Maliens vivant en Côte d'Ivoire. L'Etat n'ayant pas mis assez de moyens à la disposition de notre représentation, l'enrôlement n'a duré que le seul mois de décembre (2012). De ce fait, la majorité de nos compatriotes ne se sont pas enrôlés'' relate-t-il.

Dans la foulée, le Secrétaire permanent du Conseil des Maliens en Côte d'Ivoire révèle qu'habituellement ‘' la population électorale des Maliens, ici, avoisinait 500.000 électeurs. Mais avec ce taux que nous reconnaissons faible, nous sommes en tête du peloton concernant tous les Maliens de l'étranger. Car, pour les présidentielles du 28 juillet, l'Etat a pu recenser 390.000 votants potentiels à l'étranger dont, évidemment les 100. 000 vivant en Côte d'Ivoire''.

En dépit de ces difficultés qui donnent le sentiment que les Maliens ‘' boudent'' l'élection présidentielle, le comité électoral continue la distribution des cartes d'électeurs. ‘' Depuis deux semaines, nous avons procédé à l'affichage des listes biométriques avant de commencer la distribution des cartes. Nous sommes, aujourd'hui à 80% de cartes distribuées'' se réjouit M. Diarra qui espère ‘' obtenir un taux de participation des plus élevés''.

Le nombre pléthorique des candidats ne complique-t-il pas la tâche du comité électoral pour les documents électoraux ? ‘' Non à priori'', répond Bassékou Diarra avant d'ajouter que ‘' le Mali est le seul pays qui a un accord avec la Côte d'Ivoire en matière d'élection pour l'utilisation du matériel ivoirien pour le vote''.

‘'C'est une chance que nous avons. Et donc, nous utilisons les bureaux de vote avec le matériel que l'Etat ivoirien met à notre disposition dans toutes les communes et sur tout le territoire ivoirien'', indique-t-il.

Tout en exhortant ses compatriotes au calme et à la discipline lors du scrutin, M. Diarra appelle les différents candidats ‘'au respect du verdict des urnes où le vaincu félicite le vainqueur et le vainqueur fait appel au vaincu'' pour l'enracinement de la démocratie au Mali.
LS/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ