x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le lundi 16 décembre 2013 | Nord-Sud

Le Fpi veut-il la chienlit ?

© Nord-Sud Par Emma
Activités des partis politiques: Justin Koua, leader de la jeunesse du FPI
Samedi 29 octobre 2011. Abidjan, siège du Cnrd. Photo: Justin Koua, leader de la jeunesse du Front populaire ivoirien (FPI)
Le Front populaire ivoirien continue son jusqu’au-boutisme. Et, les propos de Justin Koua, hier à Port-Bouët, sont pour le moins éloquents sur ce que l’ancien parti au pouvoir réserve aux Ivoiriens, les mois à venir. Non seulement les frontistes rejettent officiellement la main tendue par le chef de l’Etat mais, selon toute vraisemblance, ils ont l’intention de s’accrocher vaille que vaille à leur idée des états généraux de la République. Et, c’est par des marches, des sit-in et des casses, si l’on en croit Justin Koua, que le Fpi veut se signaler. Tous ceux qui accusent le régime Ouattara de vouloir museler le Fpi sont prévenus. Pour ne pas venir jouer les pompiers retardataires, il est peut-être encore temps de raisonner les frontistes. Parce que force restera à la loi. En d’autres termes, les frontistes trouveront devant eux, les forces chargées de maintenir l’ordre public.

MD

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ