x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mardi 20 janvier 2015 | AIP

Un taux de croissance de 7,4% annoncé pour fin 2015 dans l’UEMOA

Abidjan – L’espace UEMOA devrait connaître un taux de croissance de 7,4% d’ici la fin de l’année, a-t-on appris lors de la 18ème session de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine qui s’est déroulée lundi à Cotonou.

Cette rencontre sous-régionale, intervenue après celle des Premiers ministres de l’Union, avait pour objectif de faire le point des réformes et mesures prises ces derniers mois au sein de l’espace communautaire.

Selon le ministre des Finances de la République du Niger et président du Conseil des ministres de l’UEMOA, Gilles Baillet, cité par le journal béninois Adjinakou, cette 18ème session lui a offert l’occasion de faire le point sur l’état d’avancement du processus d’intégration de l’Union.

« Au plan économique, la reprise amorcée au sein de l’UEMOA en 2012 et confirmée en 2013, s’est poursuivie en 2014. En effet, l’année 2014 a été marquée par une nette progression de l’activité au sein de l’Union. Le Produit Intérieur Brut de l’Union s’est accru de 6,8% contre 5,8% en 2013 », a-t-il fait savoir.

Selon M. Baillet, dans un contexte de faible inflation, la Banque Centrale a mené une politique monétaire accommodante, en maintenant ses taux directeurs à leur plus bas niveau historique et en accroissant ses refinancements aux banques.

Au titre des perspectives, en 2015, l’activité économique dans l’Union sera bien orientée. Il est attendu un taux de croissance de 7,2% du produit intérieur brut, après 6,8% en 2014. La croissance économique serait portée principalement par la poursuite des investissements dans les infrastructures ainsi que l’essor des activités minières et industrielles.

Cette information a été soutenue par le président en exercice de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA, Boni Yayi. "Cette évolution économique dans nos Etats serait consolidée en 2015 avec un taux de croissance prévisionnel de 7,4% dû au regain de dynamisme des secteurs agricole et industriel ainsi que par les performances dans les bâtiments et travaux publics", a-t-il énoncé.

L'UEMOA comprend les huit pays ouest-africains ayant en partage le franc CFA.

cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ