x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le samedi 13 juin 2015 | Le Sursaut

Elections Ufpdci et Jpdci aubaines, aujourd’hui: 13 candidats s’affrontent pour 2 postes

© Le Sursaut Par DR
Campagne pour l’élection à la tête à l’Ufpdci urbaine
Mercredi 10 juin 2015. Abidjan. Campagne pour l’élection à la tête à l’Ufpdci urbaine: Mme Odette Ehui Agnero, candidate.
Les élections à la présidence de l’Union des femmes du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Ufpdci-Rda), et la Jeunesse du même parti (Jpdci-Rda), branche urbaine, débutent aujourd’hui pour prendre fin demain. Treize candidat(e)s dont quatre à l’assaut de la présidence de l’Ufpdci-Rda (après le retrait de deux candidatures) et neuf pour la Jpdci-Rda, s’affrontent, ce matin, pour 2 postes. La Maison du parti, sise à Cocody, abritera ces joutes électorales qui viennent couronner le processus de restructuration des instances du vieux parti, initié par son secrétariat exécutif. Après celles qui ont vu la désignation des responsables locaux de l’Ufpdci et le Jpdci. Les candidats seront départagés au suffrage universel par les grands électeurs, c’est-à-dire les délégués communaux. Parmi les quatre femmes en lice, une se démarque de par sa carrure politique. Il s’agit de Tanoh Marthe qui est à sa deuxième candidature. La première concernait l’Union des femmes dans son entièreté. « Cette fois, il y a un changement. Et cela m’amène à me demander si l’Ufpdci ancienne version a atteint ses objectifs. Seul un bilan peut nous situer. Avoir cet appareil répond à mon souci d’amener les femmes du Pdci à s’assumer pleinement sur le plan politique au sein du parti, à œuvrer ensemble pour développer l’esprit de fraternité, de cohésion, d’union et surtout de paix», a-t-elle confié. En prélude à ces élections, le secrétaire exécutif, Maurice Kacou Guikahué, a eu une rencontre avec les candidates. « Vous êtes candidates pour défendre le Pdci-Rda et pour porter haut son flambeau. Le président Bédié est d’autant plus heureux que le nombre de candidats et les ambitions affichées sont un signe de vitalité pour le parti (…).Vous êtes donc candidates pour vous mettre au service du parti et du président Henri Konan Bédié. L’idéologie du parti est claire, ce sont les idéaux de dialogue, de tolérance, de paix. C’est ça qui fait l’essence du militants Pdci-Rda. Vous êtes déjà imprégnées de tout cela. Le président est donc convaincu (…) Celle qui va gagner doit travailler avec toutes les autres. Si vous perdez aussi, acceptez de travailler avec celle qui a gagné. Il n’y aura pas de perdant, le seul gagnant, c’est le Pdci-Rda », a-t-il conseillé. Depuis le coup d’Etat de 1999, le Pdci a connu d’énormes difficultés tant dans son fonctionnement que dans ses remembrements, mais le parti est resté solide. C’est le premier parti dans le monde qui, après un coup d’Etat, remporte des postes de députés, maires. Aujourd’hui, en 2015, le Pdci compte encore plus dans la vie politique. Au soir du dimanche 14 juin, l’on connaîtra qui succédera à l’ex-président de la Jpdci, Kouadio Kouakou Bertin dit KKB, et à Dao Coulibaly Henriette, ex-présidente de l’Ufpdci, décédée.

Innove ADAYE

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ