x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le vendredi 16 octobre 2015 | AIP

Présidentielle 2015 : Henriette Lagou promet la réconciliation, l’école obligatoire et le travail aux populations

© AIP Par DA
Présidentielle 2015: Henriette Lagou et dix autres candidats en conclave
Lundi 7 Septembre 2015. Abidjan. Henriette Lagou et dix autres candidats à l`élection présidentielle d’octobre 2015 se sont rencontrés pour peaufiner leurs stratégies et définir un code de conduite pour des élections apaisées en Côte d`Ivoire.
Abidjan - La candidate du Renouveau pour la paix et la concorde(RPC) à la présidentielle du 25 octobre prochain, Lagou Adjoua Henriette,a annoncé jeudi lors de l’émission de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), « face aux électeurs », sa volonté d’œuvrer à la r&ea cute;conciliation, de donner réellement vie au projet de l’école obligatoire, et également de participer à l’autonomisation des jeunes et des femmes par la création d’emplois.

Concernant la réconciliation, l’administrateur des services financiers compte en priorité œuvrer à ramener la paix et réconcilier les ivoiriens. « Si on réussit à réconcilier les Ivoiriens, tout le reste viendra aisément. Nous allons faire en sorte que les Ivoiriens ne se regardent plus en chien de faïence », fait savoir celle qui se présente comme la seule alternative « crédible » pour redonner vie à la Côte d’Ivoire.

Mme Lagou souligne au niveau du volet Education que la présidente, elle réalisera sa vision « un village, une école ». Elle compte pro gressivement faire en sorte que durant son mandat les quelque 8000 villages de la Côte d’Ivoire aient chacun une école, pour que les filles et les garçons qui sont dans les hameaux les plus reculés, aillent à l’école. « Ce n’est ainsi qu’on pourra rendre l’école obligatoire en Côte d’Ivoire », affirme-telle.

Au niveau de l’emploi, jeunes et femmes auront des activités génératrices de revenus en vue de leur autonomisation. Les femmes auront une banque qui leur facilitera l’accès au crédit. Celle qui est surnommée par ses militants "Adjoua Sukoï" pour "son charisme et sa rigueur", dit ne pas oublier les chômeurs à qui elle promet une allocation de chômage pour leur permettre de prendre en charge leur famille durant leur période d’ina ctivité.

(AIP)
amak/akn/tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ