PUBLICITÉ

Société Publié le dimanche 22 novembre 2015 | Soir Info

Orpaillage clandestin: L’Armée ferme une mine attribuée à Wattao

© Soir Info
Wattao, de son vrai nom Issiaka Ouattara, l`un des principaux commandants des forces de sécurité
Photo : Wattao au centre
L'Armée vient de mettre un coup d'arrêt aux activités d'une mine d'or supposée appartenir à l'ex-chef de guerre Issiaka Ouattara, alias Wattao.

Selon l'agence Reuters, qui rapporte l'information, tout est parti d'un rapport d'enquêteurs des Nations Unies. Soupçonnant les ressources générées par cette mine de financer les activités de l'ex-chef de guerre, ils avaient réclamé que soit fermé le robinet. C'est que la mine, supposée être la propriété de Wattao, faisait un chiffre d'affaires de près de 49 milliards de  Fcfa par an soit 97 millions de dollars. Cette mine, située dans le village de Gamina dans l'Ouest du pays, employait 16 000 personnes, au dire des experts onusiens en charge de la surveillance de l'embargo sur les armes, imposé à la Côte d'Ivoire par... suite de l'article sur Soir Info

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ