x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 18 décembre 2015 |

Lancement du processus d’éradication du Vih-Sida : Le District autonome d’Abidjan soutient le maire Danho Paulin

© Par DR/District d`Abidjan
Lancement de l’édition 2015 de la campagne de la journée mondiale de lutte contre le Sida des collectivités
Jeudi 17 décembre 2015. Le District d’Abidjan et ses partenaires lancent l’édition 2015 de la campagne de la journée mondiale de lutte contre le Sida des collectivités dans la commune d’Attécoubé, une commune pilote.
Rendre effectif l’objectif 90, 90, 90, attendu amener 90% des personnes à connaitre leur statut sérologique, 90% des personnes infectées à avoir accès aux antiviraux et enfin, 90% de celle-ci à atteindre une charge virale indétectable. Cet objectif que l’ONUSIDA s’est fixé pour l’année 2020 a été l’objet d’un engagement important pris par M. Robert Beugré Mambé, gouverneur du District autonome d’Abidjan (DAA) en décembre 2014 à Paris au nom de ses paires des collectivités territoriales. Depuis cette décision, plusieurs actions de lutte contre la réduction de la contagion et de sensibilisation ont été menées pour que cet engagement du Gouverneur Mambé soit effectif.
Car le District d’Abidjan compte, selon les études et les enquêtes 5% de séropositifs avec un taux national de 3,5% et 2,5% en Afrique occidentale. Cette situation inquiétante, au dire du représentant du Gouverneur Robert Mambé, le préfet Dosso Adama a poussé son institution et les parties prenantes a se focaliser sur plusieurs actions concrètes parmi les populations vulnérables, les femmes, les enfants et surtout en milieu scolaire. Il s’agit entre autres d’accentuer la prévention contre de nouvelles infections à VIH-SIDA et les grossesses précoces, d’accroitre l’accès aux traitements pour réduire les cas de décès liés au SIDA, etc.
C’est donc pour optimiser ces actes et sensibiliser davantage les populations sur les risques et les ravages de cette pandémie que le District autonome d’Abidjan et ses partenaires dont le ministère de la santé et de la lutte contre le VIH-SIDA ont organisé ce jeudi 17 décembre 2015 dans la commune d’Attécoubé, commune pilote, l’édition 2015 de la campagne de la journée mondiale de lutte contre le Sida des collectivités du DAA.
Pour Mme Bah Bilé, représentant Mme le Ministre de la santé et de la lutte contre le Sida a encouragé les responsables des collectivités territoriales à plus d’engagement dans la lutte contre cette pandémie. Elle a également affirmé que son ministre, en marge du thème mondial, a décidé de prendre comme slogan pour la lutte en Côte d’Ivoire : "Pour l’élimination du VIH chez l’enfant, je m’engage". La représentante du directeur exécutif de l’ONUSIDA, Mme Coulibaly Ramata a souligné que sa structure s’est fixé pour gage "l’objectif ZERO" à savoir zéro nouvelle infection, zéro décès au VIH-SIDA et zéro discrimination. Elle a rassuré les partenaire que l’ONUSIDA s’engage a ce que le sida ne soit plus une menace de santé publique.
Quant au maire d’Attécoubé, Danho Paulin il s’est engagé à prendre davantage de mesures au niveau des jeunes, des femmes et la population vulnérables. Et il a par ailleurs appelé ces paires à plus d’engagement dans la continuité de l’appelle de Paris de 2014.

Au nom du Gouverneur Robert Mambé, le préfet Dosso Adama a encouragé le maire d’Aattécoubé et les partenaires pour le travail abattu et promis l’aide de son institution pour que le sida soit 90% éradiquer dans le District d’Abidjan d’ici 2020.

Dircom
District autonome d’Abidjan

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ