PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 31 mars 2016 | Fraternité Matin

Personnes handicapées : Un plaidoyer pour faciliter leur accès au transport public

Chaque jour pratiquement c’est un parcours de combattant qu’elles doivent affronter pour se rendre à leurs lieux de travail, surtout aux heures de pointe où les personnes valides ont de la peine à avoir accès aux transports.
La problématique du transport des personnes handicapées en Côte d’Ivoire était le centre d’intérêt d’un panel le mercredi 30 mars dernier à l’hôtel du District d’Abidjan-Plateau. A cette occasion, Tiéhi Derou Laurent, directeur exécutif de l’Ong Espoir handicap, organisateur principal de cette rencontre a indiqué que cette activité a pour but d’inviter les pouvoirs publics à porter un autre regard sur la situation de ces personnes pour un meilleur traitement sur la question de leur transport, interpeller et sensibiliser tous les acteurs de ce secteur d’activités sur ce problème.
Gragba Severin, ingénieur des Tic et Beugré Nelson, membre de la société civile, ont fait deux interventions. L’un porte sur le thème « Tic et transport » et l’autre relatif à la « réforme de la politique du transport en Côte d’Ivoire et attentes citoyennes des personnes handicapées ». Ces panélistes ont dépeint les d’énormes difficultés éprouvées par cette catégorie de personnes pour se déplacer, particulièrement dans le District autonome d’Abidjan. En effet, elles ne disposent ‘aucune facilité de transport public adapté à leur déplacement, notamment les bus, la taxis et les minicars ou gbakas. Même les nouveaux bus de la Sotra équipés de rampe pour personnes handicapées avec un fauteuil roulant ne leur facilitent pas la tâche. Chaque jour pratiquement c’est un parcours de combattant qu’elles doivent affronter pour se rendre à leurs lieux de travail, surtout aux heures de pointe où les personnes valides ont de la peine à avoir accès aux transports.
Les interventions ont aussi salué le début de solution sur cette question en Côte d’Ivoire par la mise en place d’un cadre réglementaire. C’est le cas de la loi n°2014-812 du 16 décembre 2014 dite loi d’orientation du transport intérieur qui a pour objet de déterminer les orientations de la politique du transport intérieur. De plus, l’Etat de Côte d’Ivoire a ratifié la convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées en janvier 2014.
ALFRED KOUAME

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ