x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 17 novembre 2016 | Abidjan.net

Droits de l’homme - Lancement du programme Human Rights for All.

© Abidjan.net Par DR
Lancement du programme Human Rights for All.
Le jeudi 10 novembre 2016 a eu lieu à Abidjan le lancement d’une nouvelle initiative en faveur des Droits de l’Homme en Côte d’ivoire dénommée “Human Rights for All”, Photo : (de gauche à droite), M. Mathias Manirakiza (Directeur pays de Internews), Mme Zébéyoux (Président AFJCI) et Mme Amélie Clarigo (Coordinatrice).
Le jeudi 10 novembre 2016 a eu lieu à Abidjan en présence de Mme Mian,représentant la Ministre des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques et du Chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis, M. Andrew Haviland, la conférence de lancement d’une nouvelle initiative en faveur des Droits de l’Homme en Côte d’ivoire. Dénommée “Human Rights for All”, l’initiative est financée par l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) et sera mise en œuvre sous la forme de deux projets : Voice Up ! et Prodef (Promotion et protection des Défenseurs des Droits de l’Homme en Côte d’Ivoire).
Le projet Voice Up !, mené par l’organisation international Internews,vise à renforcer les capacités des organisations de la société civile à communiquer de manière effective et faire un plaidoyer en faveur des Droits de l’Homme, y compris pour les groupes marginalisés.
Grâce à ce projet, les groupes d’activistes et la société civile bénéficieront de ressources et de réseaux nécessaires pour une meilleure redevabilité en matière de Droits de l’Homme et le renforcement de la démocratie. C’est en substance ce qu’a dit M. Mathias Manirakiza (Directeur pays de Internews) lorsqu’il a présenté le projet Voice Up !
Quand au Prodef, il sera exécuté par “Avocat Sans Frontières France” dont la coordinatrice Afrique, Mme Amélie Clarigo a dit que l’objectif visé est de garantir la protection des défenseurs des Droits de l’Homme par la mise sur pied d’un réseau de défenseurs des Droits de l’Homme qui seront formés sur les lois nationales et internationales relatives à la défense des défenseurs des Droits de l’Homme, notamment la loi 2014-388 du 20 juin 2014. Dans cette tache, “Avocat Sans Frontières France” s’appuiera sur des organisations locales comme l’Association de Femmes Juristes de Côte d’Ivoire (AFJCI). Mme Zébéyoux, la présidente de cette association en a fait une brève présentation avant de donner son rôle dans la mise en œuvre du Prodef. On notait aussi à cette conférence, la présence de Me Ferdinand Nzepa, Avocat à Toulouse et membre de “Avocat Sans Frontières France” qui a fait un bref historique de la structure en donnant ses objectifs et sa vision. Le mot de fin est revenu à Mme Gbrato Anne Marie (Coordinatrice du projet en Côte d’Ivoire) qui a donné les grandes lignes et les prochaines étapes de ces deux projets contenus dans cette initiative dit “Human Rights for All”.

Correspondance de BAS

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ