x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 23 novembre 2016 | Jeune Afrique

Côte d’Ivoire : bienvenue dans le quartier « bébés-mamans » de la Maca

© Jeune Afrique Par EMMA
Prison civile d’Abidjan: Des prisonniers tentent de s’évader
04 mai 2012.Abidjan. Prison civile(MACA) Plusieurs prisonniers, se sont évadés de la prison civile d’Abidjan (maison d’arrêt et de correction d’Abidjan, MACA), avant de se faire "tous" rattrapés par les forces publiques.
De très jeunes enfants vivent avec leur mère à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), où certains sont nés. Ni prisonniers, ni libres, ils ne sont référencés sous aucun titre d’incarcération car ils n’ont évidemment commis aucun crime ni délit. Administrativement, ils n’ont aucun statut.
Maëlis, 7 mois : née en détention. Samaké, 2 ans : entré en détention à l’âge de 6 mois. Marie-Yvonne, 1 an : née en détention… En épluchant les registres carcéraux, on trouve des prisonniers à la situation pour le moins déconcertante. De fait, en Côte d’Ivoire, seize enfants ne possédant aucun titre de détention vivent dans les trente-quatre prisons que compte le pays.
C’est un paradoxe du Code pénal ivoirien. L’article 48 stipule bien que... suite de l'article sur Jeune Afrique

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ