x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Faits Divers Publié le mercredi 14 décembre 2016 | Notre Voie

ISSIA: un car finit dans un cimetière

L’axe Gagnoa-Issia passe-t-il désormais par le cimetière de Golihoa, village du département de la cité du Rocher ? Cette interrogation est sur les lèvres des habitants de cette localité où un car a percuté deux tombes, la semaine dernière. Selon des témoins, le chauffeur du car en partance pour Gagnoa s’est vu obligé de freiner brusquement pour éviter de heurter le véhicule de commandement du préfet de la région de Divo qui s’est retrouvé, contre toute attente, devant un troupeau de bœufs, après un mauvais dépassement de son conducteur. La manœuvre du chauffeur du car pour éviter d’entrer en collision avec le véhicule du préfet a fini dans un cimetière en bordure de route.

Dans l’une des tombes heurtées, repose un ex-membre de la diaspora ivoirienne natif de Golihoa, et la seconde devrait abriter le corps de l’une de ses trois épouses, dame Gla Zoua, le 17 février 2017. Le marbre de cette tombe, acheté en Espagne à plus d’un million, pour lui donner une belle sépulture est irrécupérable. Quant à l’épave du car, il a été conduit dans un garage du village de Barouhio en plein cœur de la ville de Gagnoa. Pour sûr, si son propriétaire veut le remettre en bon état, il devra débourser de gros sous et avoir recours à de vrais professionnels.

Heureusement, dans cet accident, aucune perte en vies humaines ne nous a été signalée par les témoins rencontrés jeudi dernier. Les parents de dame Gla Zoua, elle-même native de Daloa, vont-ils abandonner le projet de l’inhumer dans la tombe détruite, vont-ils en construire une autre ou la ramener chez elle à Daloa ? Les spéculations vont bon train.


Doumbia Namory

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ