PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 30 décembre 2016 | APA

Laurent Gbagbo en vedette dans les journaux ivoiriens

Abidjan (Côte d'Ivoire) - La mobilisation pour la libération de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo détenu à la Haye et la suite des élections législatives sont les principaux sujets à la Une de la presse ivoirienne parue, vendredi, sur toute l’étendue du territoire national, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Pour la libération de l’ex-chef de l’Etat ivoirien, une campagne de mobilisation à travers des signatures a été initiée par des leaders d’opinion tels que le célèbre écrivain Bernard Dadié.

« 26,7 millions de personnes mobilisées dans le monde » , écrit le journal Aujourd’hui, là où LG Infos estime que c’est « un signal fort pour la libération de Laurent Gbagbo ».Pour sa part Le Quotidien d’Abidjan note que « plus de 26 millions de personnes réclament la libération » du Fondateur du Front populaire ivoirien (opposition politique).

« Notre cri de cœur a été entendu dans le monde », titre Le Temps qui cite Bernard Dadié tirant les leçons de ce bilan des signatures recueillies. L’Inter révèle qu’un « ex-garde de Bédié exige la libération de Gbagbo ».

Au chapitre des élections législatives, L’Expression rapporte que « Guiglo sous-préfectures a repris les élections hier » pour départir deux candidats arrivés à égalité parfaite lors du scrutin du 18 décembre dernier.

A en croire Le Patriote, le vainqueur de ces élections reprises pour égalité parfaite entre les deux premiers candidats arrivés en tête sera «connu aujourd’hui».

Soir Info, croit savoir ce qui « pose problème au RDR (Rassemblement des républicains) et au PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire), deux partis membres du (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP-Coalition au pouvoir) » après les dernières législatives du 18 décembre.

« PDCI-RDA, çà grogne fort encore ! », placarde Le Nouveau Réveil. Par ailleurs, le gouvernement ivoirien rassure les populations quant à la fourniture en électricité pendant les fêtes de fin d’années.

« Pas de coupures d’électricité », rassure Fraternité Matin, le journal à capitaux publics. L’Expression pour sa part se consacre à des conseils «pour éviter des factures trop élevées ».Dans la même veine, Le Patriote rapporte dans sa livraison du jour «des conseils d’Adama Toungara » qui gère le portefeuille ministériel de l’énergie.

SY/ls/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ