x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Necrologie Publié le mardi 14 mars 2017 | AIP

Décédé en février, Edmond Zégbéhi Bouazo, premier président du CNCA, sera inhumé samedi à Bemadi (Issia)

Abidjan - Le journaliste émérite Edmond Joseph Zégbéhi Bouazo, ancien ministre ivoirien de l'Information (1971-1974), et tout-premier du Conseil de la communication audiovisuelle (CNCA), aujourd'hui HACA, Haute autorité de la communication audiovisuelle, décédé le 21 février 2017, sera inhumé, samedi, à Bemadi, son village natal, dans le département d'Issia (région du Haut-Sassandra).

Diplomate et ambassadeur, durant de nombreuses années, à l'étranger, Zégbéhi Bouazo fut également longtemps député à l'Assemblée nationale, où il occupa les fonctions de vice-président. Député et premier maire d'Issia, il fut l'un des membres influents du PDCI-RDA, sa famille politique.

Pionnier du journalisme ivoirien, à l'instar des Laurent Dona-Fologo, Auguste Sévérin Miremont, Ben Soumahoro, Joseph Diomandé, Birahim Ouattara, Pol Améwé, Ibrahim Koné, Pierre Fallet, Jean Kessé et autres Simplice De Messé Zinsou, Zégbéhi Bouazo fut Rédacteur en chef à l'Agence Ivoirienne de Presse (AIP), où il bénéficia de la collaboration des Issiaka Tao, Jean-Médéric Kragbé, Ahmed N'Daw, Kobri Wléga, Grégoire N'Guessan, Charles Koffi et autres Dominique Dago.

Détaché à la Présidence, aux côtés de Félix Houphouët-Boigny, il y dirigea avec efficacité le service Presse, et où il fit montre de ses qualités de communicant hors-pair et de grand commis de l'Etat ayant un sens élevé du service public. Nonobstant ses nombreuses occupations, l'homme fut par l'un des pionniers de l'athlétisme ivoirien, et en fut même l'un des recordmen des 100 et 200 mètres, remportés lors des meetings africains et en France.

Pionnier également du sport ivoirien avec les Alphonse Bissouma Tapé, ancien directeur technique des équipes nationales de football de Côte d'Ivoire, Zokou Firmin, il fut du reste un sportif accompli, le sportif fait homme, en somme.

Ceinture noire, 6è Dan, il l'illlustra par ailleurs sur le tatami du Tae-Kwando ivoirien, aux côtés des Maîtres Koné Ouasséna, Michel Atchin-Kouassi Ahoua Kangah et consorts. L'on dit de lui, avec ses camarades Tae-Kwando in, cités, qu'il incarnait le compétiteur à maints égards. Edmond Joseph Zégbéhi Bouazo fut le tout-premier président de la fédération ivoirienne de Tae-Kwando.

nf

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ