PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 27 octobre 2017 | Abidjan.net

Dialogue Etat-Secteur privé / Le CCESP présente les travaux dédiés au secteur de l’Agriculture

© Abidjan.net Par DR
Dialogue Etat-Secteur privé/Le CCESP présente les travaux dédiée au secteur de l’Agriculture
Mercredi 25 octobre 2017. 4e édition des Rencontres Sectorielles (RS) tenue au Sofitel Hôtel Ivoire à Abidjan-Cocody, en présence du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural Mamadou Sangafowa Coulibaly.
Le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation État Secteur Privé(CCESP) a remis mercredi les conclusions des travaux dédiés au secteur de l’Agriculture. C’était au cours de la 4e édition des Rencontres Sectorielles (RS) tenue au Sofitel Hôtel Ivoire à Abidjan-Cocody, en présence du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly.
C’est autour du thème «Dialogue Public-Privé constructif pour un secteur agricole performant» que se sont déroulés les échanges entre le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural et les acteurs professionnels agricoles.
Tour à tour, les représentants des acteurs privés agricoles ont présenté la synthèse de leurs différents travaux en plénière dont les questions étaient entre autres relatives à la fiscalité et la parafiscalité, au financement, à la formation, ainsi qu’à l’environnement des affaires. Ces résultats ont fait place aux échanges et recommandations, qui ont cependant permis d’harmoniser les vues des deux entités (Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural et acteurs professionnels agricoles).
Le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural Mamadou Sangafowa Coulibaly s’est engagé à œuvrer et faire en sorte que le secteur privé et les organisations professionnelles agricole de notre pays soient les plus dynamiques et compétitifs. Il a aussi relevé le caractère déterminant du privé dans le secteur agricole. Dans la même veine, Mr Sangafowa a souligné qu’après plus de 50 ans d’existence, «l’Etat doit se replier sur son rôle régalien et laisser la place aux acteurs eux-mêmes pour qu’ils puissent s’occuper de leur métier». De ce fait, l’Etat ne fera que faciliter l’arbitrage entre eux, a-t-il souligné.
Se prononçant sur quelques préoccupations, notamment les questions liées au foncier rural. Le ministre a confié que le gouvernement a pris des dispositions nécessaires pour accélérer à la mise en œuvre du programme de sécurisation foncière à grande échelle. Quant à l’existence des produits frauduleux sur le territoire, il a indiqué que les services compétents effectuent des formations de mise en œuvre des forces de l’ordre en charge du contrôle. Ces formations selon lui, ont contribué à baisser de manière significative cette fraude. Ayant en charge de mettre en oeuvre la politique de réforme du secteur agricole, le ministre Mamadou Sangafowa a annoncé que les recommandations à l’issue de ces réflexions seront prises en compte dans les actions prioritaires du gouvernement. «Avec vous, nous arriverons à hisser le secteur agricole au rang de performance que nous souhaitons tous et cela dans un cadre harmonisé, participatif et inclusif», a-t-il prôné.
Représentant le ministre de l’économie et des finances, Monsieur Yapo Akpess Bernard, Directeur du Cabinet Adjoint du Ministre de l’Economie et des Finances, a assuré de l’entière disponibilité de son ministère à apporter l’appui et l’accompagnement nécessaire à l’édification d’un secteur agricole plus performant.
Conscient des enjeux que représentent ces travaux, pour une meilleure collaboration entre les acteurs de la chaîne agricole et l’Administration publique, le Secrétaire Exécutif du CCESP, Mme Mariam Fadiga Fofana a quant à elle assuré au nom du comité «tout le soutien en termes d’appui technique pour la suite des travaux» et son ferme engagement «à mettre en œuvre les propositions de réformes qui en découleront, en collaboration avec le ministère en charge de l’agriculture».
Cette 4e édition de la tribune d’échanges consacrée à l’Agriculture aura permis aux acteurs de s’accorder sur les questions relatives à l’assainissement et au bon fonctionnement du secteur agricole.
Les «Rencontres Sectorielles» initiées par le Secrétariat Exécutif du CCESP se présentent comme une plateforme de dialogue entre un département ministériel et les acteurs du secteur privé relevant de sa tutelle, avec l’appui de toutes les structures techniques impliquées dans le traitement des préoccupations du secteur concerné.

R. K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ