PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 22 mars 2018 | Abidjan.net

Marche de l’opposition : un important dispositif policier empêche les manifestants de se réunir, l’opposition capitule

© Abidjan.net Par DT
Marche de l’opposition: les manifestations dispersées par la police devant la CEI
Jeudi 22 Mars 2018 Abidjan. Les manifestations de l’opposition contre la Commission électorale indépendante (CEI) et les élections sénatoriales dispersées par les policiers de la devant le siège de la CEI.
La police avec un dispositif impressionnant a empêché le rassemblement des manifestants au niveau d ‘Adjamé, Place des Matyrs, ce jeudi 22 mars 2018.

La marche de l`opposition ivoirienne prévue ce jour n`a pas été autorisée, selon des sources proches des services de sécurité. Les leaders de la plate-forme Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS) ont décidé de se retirer de la marche selon leur direction.

Au moins cinq personnes ont été appréhendées parmi les quelques militants qui ont répondu à l’appel d’EDS au niveau de la Place des Matyrs.

Pour rappel, la coalition d’opposition EDS du Pr Georges Armand Alexis Ouégnin, plateforme politique regroupant le FPI (tendance Sangaré), le MFA d’Anaky Kobena, l’URD de Danièle Boni Clavérie...avait projeté cette marche pour dire ‘’non’’ aux sénatoriales et exiger la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI) qu’elle juge illégale.

D.Tagro

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ