x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Santé Publié le vendredi 19 octobre 2018 | Abidjan.net

Santé : les medias en Côte d’Ivoire s’engagent dans la lutte contre le cancer du sein

© Abidjan.net Par Paul Richard
Santé : Journée de mobilisation des médias contre le cancer du sein (JMMC 2018)
La ville de Grand Bassam abrite les 19 et 20 octobre 2018 la deuxième édition des Journées de Mobilisation des Médias contre le Cancer du sein. Le Vice président Ducan a présidé l`ouverture desdites journées.
La deuxième édition de la Journée de mobilisation des médias contre le cancer du sein (JMMC 2018) s’est ouverte ce vendredi 19 octobre 2018 à Grand-Bassam sous le parrainage de Daniel Kablan Duncan, Vice- président de la République de Côte d’Ivoire et en présence de plusieurs membres du Gouvernement et responsables d’institutions.

Pour le vice-président, l’absence de programme de dépistage précoce et l’absence d’infrastructures appropriées sont des facteurs importants dans la prolifération du cancer en Côte d’Ivoire.

"Le gouvernement met en œuvre un programme ardu contre le cancer en encourageant et en soutenant la campagne octobre rose (...) 4000 femmes sont dépistées chaque année gratuitement grâce à une collaboration avec le laboratoire Roche" a-t-il ajouté.

Pour terminer et toujours dans l’engagement du Gouvernement dans la lutte contre le cancer, il a annoncé l’insertion du vaccin HPV contre le col de l’utérus dans le Programme Elargi de Vaccination (PEV), gratuitement bien entendu, rappelant néanmoins qu’il faut une sensibilisation pour un meilleur dépistage car 9 cas sur 10 sont des cancers dépistés tardivement.

Le professeur cancérologue, Dr Touré Moctar qui a fait une présentation a salué l’organisation de ces journées soulignant que le cancer est une maladie chronique qui fait entre 20.000 et 22.000 nouveaux cas par an. « 70 à 80% des causes de cancer sont liées à notre environnement donc évitables », a-t-il souligné.

Dr Touré a donc appelé les professionnels de la communication à se mettre ensemble afin de lutter contre ce mal contre lequel « aucune personne ne peut se battre seul».

Le ministre de la communication Sidi Tiémoko a remercié les organisateurs parce que la lutte contre le cancer du sein est une noble cause, invitant aussi les hommes des médias à sensibiliser par leurs écrits la population sur la nécessité du dépistage.

Séance émotion lors de la cérémonie. Le témoignage de Mme Brigitte Mitcho qui a été victime et a survécu à un double cancer des seins. Les soins l’ont quasiment ruinée et l’ont affaiblie. Elle a lancé un SOS aux autorités et à toute la population afin que les femmes victimes de cancer en général et du cancer du sein en particulier ne soient pas oubliées et mises en marge de la société.

« Nous avons 1223 femmes qui meurent du cancer chaque année, le sujet nous interpelle en ce mois d’octobre rose, mois de lutte contre le cancer », a déclaré la commissaire générale et initiatrice de ces journées, Léa Guigui.

Pour elle, les médias sont pratiquement inséparables à la vie quotidienne de la population. Il était donc important d’engager les journalistes et les médias comme acteurs de changement dans la sensibilisation des populations.

Ainsi, les JMMC accompagnent les pouvoirs publics qui sont engagés dans la lutte et visent à mobiliser près de 900 journalistes notamment les professionnels des médias nationaux et internationaux, des autorités partenaires de la santé en vue d’une sensibilisation collective et continue sur le cancer afin de sauver une vie.

Au-delà des discours, plusieurs grands médias dont Abidjan.net, la RTI et Fraternité Matin et des organisations professionnelles des médias ont signé la charte des médias dans la lutte contre le cancer du sein, composée de quatre engagements.

Notons que cette 2 ème édition se tiendra sur 2 jours. La deuxième journée sera consacrée au sport, la sensibilisation grand public et des séances de dépistages gratuits auxquelles plus de 2000 femmes sont attendues.

Selon les statistiques de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 1,6 million de cancers seront enregistrés en Afrique.



R. K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ